Annulation des municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : le Conseil d’État en a-t-il quelque chose à faire de l’avis des DEFRÉMONT, MEHLHORN, IZARD, CURATOLO, FABRE et compagnie ?

Publié par

À première vue, je dirais que non… Et je vais m’en expliquer.

Car si la Haute juridiction a effectivement communiqué mes deux requêtes aux défendeurs pour respecter le principe du contradictoire, tout en leur fixant 15 jours pour y répondre, le rapporteur public a déjà déposé son rapport, ce qui veut dire, même si au Conseil d’État l’instruction n’est close qu’après avoir entendu les observations orales des parties, qu’il a déjà sa solution et qu’il se fout des moyens de défense que pourront produire les autres.

En même temps, nos différents bons amis peuvent s’essayer autant qu’ils le veulent de relativiser l’irrégularité des CERFA de CURATOLO, à la rigueur leur portée, mais comme l’écrit Mark TWAIN, « les faits sont têtus »… C’est-à-dire qu’ils ne vont pas pouvoir inventer que les CERFA sont réguliers, même si Me David RICCARDI devrait bien tenter un truc du genre…

À noter enfin que l’affaire de David FABRE en est cependant toujours au stade du rapporteur public…


Le 07 juillet 2021



Le 8 juillet 2021



Pendant ce temps, pour l’affaire de David FABRE (au 10 juillet 2021)…



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.