Les exploits d’Olivier VAGNEUX et de Jean-Marie CORBIN en page 3 de La Lettre du Maire (publication professionnelle pour les élus) d’octobre 2021

Publié par

Merci à l’ami Julien DUMAINE, conseiller municipal LR d’Athis-Mons, pour m’avoir fait suivre l’article !

Ainsi donc, Jean-Marc DEFRÉMONT achève son mandat, comme il l’a commencé, en se faisant épingler par la presse.

Rappelez-vous, dès juillet 2020, il était affiché comme l’un des maires de France s’étant le plus augmenté les indemnités dès son élection.

Pour sa défense, il avait expliqué que oui, mais qu’il avait travaillé dans l’opposition gratuitement pendant douze ans. Quelle vénalité !

Et maintenant, DEFRÉMONT finit comme le maire, pas tant qui a perdu son mandat parce que l’élection a été annulée, mais celui qui s’est fait annuler sa décision d’obligation de présentation du passe sanitaire.

Devant les 36 000 autres maires de France, même si je doute que beaucoup ne lisent cette publication. Enfin, c’est toujours du plus bel effet.

Qu’à cela ne tienne, DEFRÉMONT ne reconnaît de toute façon pas cette juridiction puisque ce sont, selon lui, de « faux juges » dans une « fausse juridiction ».




4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.