Savigny-sur-Orge : Bernard BLANCHAUD déclaré inéligible pour 18 mois en première instance

Publié par

Pour mémoire, Antoine CURATOLO a écopé de la même condamnation en première instance.

AVERTISSEMENT ! La condamnation de Bernard BLANCHAUD n’est pas définitive en tant que susceptible d’appel à la date de publication de cet article.

Bernard dispose d’un délai d’un mois franc pour contester ce jugement par une requête, qu’il peut introduire sans avocat, devant le Conseil d’État.


La dernière fois que nous avons appelé Bernard, il m’a dit qu’il coupait tous les ponts avec moi, qu’il ne voulait plus rien à faire avec moi et qu’il avait pris un rendez-vous pour déposer plainte contre moi. De fait, nous ne savons pas si Bernard fera appel.

Je pense toutefois avoir trouvé un vice de procédure qui permettrait de faire annuler les deux jugements (Bernard et Antoine).

Je le révèlerai le 15 mars à 06 heures 00, sous réserve que j’obtienne confirmation que la règle de procédure à laquelle je pense a bien été enfreinte ; histoire que nos deux zozos aient encore le temps de sauver ce qui peut l’être.

Par contre, si je n’écris rien sur le sujet, c’est que j’avais tort.

Il y a également une énorme erreur de fait, en tant que si vous le lisez le jugement, et vous vous en rendrez compte facilement, ils ont fait un copier-coller des deux premières pages du jugement de Antoine, et considèrent donc que Bernard n’a pas déposé de compte !!! Il faut attendre la page 3 pour qu’ils adaptent le jugement à M. BLANCHAUD.

Mais sur cette seule erreur, Bernard n’obtiendra que l’annulation du jugement, mais sera quand même condamné.

Je reste évidemment à leur disposition, moyennant finances, s’ils souhaitaient que je rédige leur requête d’appel, qu’ils pourront ensuite déposer par eux-mêmes. Sauf à me confier mandat pour le faire (juste le dépôt).

Je suis même partant à faire annuler ma facture si leur peine d’inéligibilité ne devait pas être annulée du fait de l’inopérance de mon moyen.


Bernard encourrait lui aussi jusqu’à 3 ans d’inéligibilité.

D’habitude, les personnes qui comme lui, omettent de faire viser leur compte de campagne sont sanctionnés par des peines d’un an d’inéligibilité.

Parce que, je vous le rappelle, le défaut de visa d’expert comptable, est régularisable jusqu’au jour de l’examen définitif du compte par la Commission.

Or, lors de l’examen préparatoire, Bernard a été informé par une lettre recommandée avec accusé de réception, du 14 septembre 2020, que la Commission était susceptible de rejeter son compte pour ce motif.

Et il a même répondu à la Commission le 28 septembre et le 30 septembre ! Et visiblement, il s’est foutu de leur gueule en ne cherchant délibérément pas à régulariser…


Aussi, quand en plus Bernard n’a ni présenté mémoire en défense, ni même qu’il ne s’est présenté à l’audience, on comprend aisément qu’il ait passablement énervé le Tribunal…

Mais là où il a quand même gravement déconné, est donc qu’il avait jusqu’au 03 décembre pour régulariser, et juste avant de se barrer à Ré pour son confinement, il va commenter la politique savinienne sur Facebook. Je pense qu’il avait mieux à faire.


Enfin, un lecteur m’interrogeait : n’est-ce pas la première fois à Savigny-sur-Orge que des candidats sont rendus inéligibles ? Effectivement, à ma connaissance oui.

Il me demandait encore : sont-ce les nouveaux candidats qui sont mauvais ou la nouvelle Justice qui s’acharne sur eux ? Le fait est, et c’est une évolution démocratique à relever, qu’on voit vraiment des listes citoyennes se monter de toutes pièces. Et que sans le niveau de professionnalisme des partis, on se fait avoir, comme je me suis déjà fait avoir en 2014…

Par ailleurs, un autre lecteur me demandait dans les commentaires pourquoi il y a marqué X dans les jugements. N’étant pas partie à l’affaire, je n’ai le droit de me faire communiquer que des jugements anonymisés. Mais vous pouvez aisément, grâce aux décisions de la Commission des comptes de campagne, qui elles sont publiques, retrouver qu’il n’y a qu’un seul candidat à l’élection municipale 2020 à Savigny qui se retrouver dans cette situation.








3 commentaires

  1. Dans la mesure où Bernard, a pris la résolution d’arrêter la politique et qu’il est allé vivre sa retraite à l’île de Ré (j’en aurais fait autant à sa place), cette décision n’a aucun n’impact. En revanche, je ne vois pas pourquoi, il s’acharne à vouloir commenter distance ce qui se passe ici. Qu’est-ce que ça peut lui foutre désormais ?

    1. Et pourtant… Il écrit encore et toujours sur Nous Saviniens (encore deux mssages hier). Et propose encore ses services à DEFRÉMONT, lequel n’en veut pas, alors Bernard en réponse critique sa politique. Et puis comme il veut quand même quelque chose, il va de nouveau proposer ses services. Je ne serai pas étonné que tu le retrouves dans son conseil de quartier. Toujours est-il qu’une privation de droit civiques fait toujours tache…

      1. Et donc, il pense qu’il peut sauver Savigny-sur-Orge ? On a essayé, on a vu le résultat. Il est encore moins soutenu que nous … Il peut toujours gesticuler pour faire passer ses idées, il a aucune chance d’y parvenir. Il ferait vraiment mieux de passer autre chose, il risque de s’user la santé pour des conneries. Enfin, c’est lui qui voit …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.