Quand le LaREM Alexis IZARD demandait le rejet de la protestation électorale de David FABRE (et pourquoi Alexis n’aura jamais l’investiture LR)

Publié par

Si les amis d’Alexis IZARD se font fort de me rappeler que j’avais dit que j’abandonnais la politique, je me fais fort de leur rappeler que leur champion a demandé le rejet de la protestation électorale !

Je pose ici son mémoire en défense :

Ce qui est intéressant est que le candidat macroniste a quand même investi 3 000 euros, dont il demandait le remboursement à David FABRE, pour soutenir à l’époque qu’aucun des griefs n’était fondé.

Et puis aujourd’hui, cet hypocrite opportuniste soutient gratuitement le contraire dans Le Parisien, en indiquant que effectivement la présence de David au deuxième tour aurait changé la donne…

Au moins, MEHLHORN est plus cohérent ; lui qui a été gravement préjudicié moralement du fait que l’on conteste qu’il ait perdu son élection (parce qu’on sous-entendait quand même dans les recours que c’est lui qui aurait dû gagner si David avait divisé les voix de gauche au second tour).

Extrait du jugement du 16 février 2021

Il serait donc maintenant fort mal venu que IZARD se présente à la nouvelle élection alors qu’il souhaitait jusque-là rester l’opposant de DEFRÉMONT jusqu’en 2026.

Or, notre cher Alexis, dont je veux aussi rappeler ici qu’il s’est fait sanctionner de 1 000 euros de pénalités, entre autres, par la Commission des comptes de campagne pour avoir fraudé sur les règles de financement électoral, est pourtant en pleine campagne de recrutement.


Rien d’inquiétant pour autant puisque nous l’avons vu, quelles que soient les élections, IZARD, ou plutôt LaREM, est entre 19 et 23.

D’ailleurs, il ne se hisse à 23 que quand il fraude à Châteaubriand et aux Prés-saint-Martin, et qu’il obtient 43 % au premier tour et 56 % au second sur ce seul bureau.

Mais évidemment, maintenant quand il n’y a plus de distributions, comme par exemple aux départementales, il retombe à 19 % sur ce bureau, comme avait obtenu LaREM aux européennes de 2019.


Les équilibres politiques sont déjà connus : DEFRÉMONT est à 35, LR à 25, IZARD à 20 et VAGNEUX à 20.

Ils n’ont globalement pas évolué entre les municipales de juin 2020 et les départementales de juin 2021.

Autrement dit, soit il y a une alliance et la fusion de deux listes, soit c’est DEFRÉMONT qui repasse par défaut au terme d’une nouvelle quadrangulaire (cette fois, David FABRE sera éliminé avec 7-8 % au premier tour s’il y retourne).

Or, voilà que IZARD s’imagine qu’il va obtenir le soutien de LR !

Mais ce ne sera PAS POSSIBLE à quatre mois de la présidentielle !!!

Alexis est un LaREM, et même avec le soutien de l’UDI, qui ne pèse absolument rien à Savigny (2,5 %), LR ne peut pas se permettre d’investir un LaREM.

Surtout que faire de IZARD le prochain maire de Savigny, alors qu’il est déjà le candidat pressenti par LaREM pour les législatives de 2022 n’est pas super stratégique pour le député Robin REDA, qui a déjà perdu Athis en plus de Savigny qu’il n’est même pas assuré de regagner.

En clair, Alexis peut gesticuler dans tous les sens, il peut bien faire la meilleure liste du monde ; s’il n’a pas l’investiture de LR, et il ne l’aura pas, il ne dépassera pas 25 % donc restera dans l’opposition !

Donc je suis mort de rire qu’il propose déjà de redistribuer la place de numéro 2 de sa liste pour faire dégager des élus LaREM au profit de candidats d’ouverture qui ne lui apporteront rien !

Ce serait aussi sympa qu’il en vienne à recruter des personnes qui m’ont écrit des saloperies sur lui… Cela fera du meilleur effet pendant la campagne. Ce qu’ils pensaient de lui il y a 4 mois !


En fait, c’est simple : je suis le seul à pouvoir obtenir additionner à mes voix celles de LR, voire même celles de LaREM ; en fait, celles des moutons de la ville-dortoir qui votent pour une étiquette sans se poser de questions.

À l’inverse, mes électeurs qui sont essentiellement des déçus de LR, et des anti-MACRON, ne peuvent aller avec aucun des deux. Si je n’y suis pas, ils n’iront pas, et les électeurs de DEFRÉMONT resteront majoritaires.

C’est bien pour cela que j’ai sollicité l’investiture de LR, en leur expliquant que de toute façon, s’ils ne reprennent pas Savigny, ils perdent un siège de sénateur en 2023. Et que s’ils font gagner IZARD, ce sera des voix supplémentaires pour la liste DELAHAYE.

Quelque chose me dit que Laure DARCOS, qui ne peut pas voir IZARD, n’y est pas insensible…



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.