Enfin, la presse essonnienne s’intéresse à l’annulation de l’élection municipale 2020 à Savigny-sur-Orge

Publié par

Deux articles sont parus dans la presse locale ce mercredi 22 septembre 2021.


D’un côté, le Parisien, qui ne mentionne même pas mon nom, mais commet l’exploit de donner la parole à MEHLHORN et IZARD pour nous faire du commentaire juridique de conclusions du rapporteur public qu’ils n’ont jamais entendues et dont ils ne connaissent que le sens, puisqu’ils n’étaient pas à l’audience…

Mais rien d’étonnant de la part de Nolwenn COSSON, qui fait comme si je n’étais pour rien dans ces recours juste parce que je n’ai pas voulu répondre à ses questions. Elle n’agit pas comme une journaliste…

https://www.leparisien.fr/essonne-91/lelection-municipale-de-savigny-sur-orge-annulee-apres-des-soupcons-de-fraude-22-09-2021-5ZQH64ERKRHZRJKLEQI7CEDUAM.php


Et puis Le Républicain, qui a commis un petit article écrit par Thibault LE VOT, que je vous invite à lire.

Mon nom y est cité plusieurs fois, dès le début de l’article, et on y reconnaît mon intervention…

C’est tout de suite plus appréciable, même si les vrais savent !

Vers une annulation des élections municipales à Savigny-sur-Orge ?



5 commentaires

  1. Cosson est comme des milliers de soi-disant « journalistes », ce ne sont pas des journalistes mais de simples exécutants, même pas des informateurs. Il en est de même des « artistes », le moindre gribouilleur, le moindre éructeur est de nos jours un artiste !…Le Vot est un cas rare car il a réellement étudié le sujet avant de rédiger son article. C’est un vrai journaliste.

    1. Au moins cette fois, Mme COSSON se sera abstenu de dire que je ne suis pas journaliste parce que j’ai un blog, de citer cette phrase sortie de son contexte selon laquelle je laisse les Saviniens se démerder, et plus largement de citer hors de propos des extraits de mon site dans le sens qui l’arrange.

  2. Extrait des dialogues du film « Tout le monde, il est beau, tout le monde il est gentil » 1972.
    A la suite de plusieurs rebondissements, Christian Gerber joué par Jean Yanne est directeur d’une station de radio et rédacteur en chef.
    Un journaliste arrive dans le studio pendant une émission en direct animé par Christian Gerber
    – Ça y est j’ai fait la revue de presse … Elle est pourrie !
    Réponse de Christian Gerber :
    – Oui, mais ça on le savait déjà !

    => Non, il est n’est pas nécessaire de faire partie de la fachosphère complotiste, pour éprouver de la défiance vis-à-vis d’une grande partie de la presse !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.