Le Département de l’Essonne condamné (en première instance) à communiquer ses grands livres budgétaires et les productions de Catherine CHEVALIER

Publié par

Le fou a gagné !

J’espère que François DUROVRAY trouvera cette réponse du Tribunal administratif de Versailles suffisamment circonstanciée à son goût.

Dans tous les cas, elle est plus que cinglante ! C’est un véritable revers pour son administration départementale !


Le Département de l’Essonne est donc condamné, en première instance :

  • d’une part, à faire une totale transparence sur l’ensemble de ses dépenses et de ses recettes pour les années 2015 à 2017,
  • d’autre part, à me communiquer l’intégralité des productions de Catherine CHEVALIER ; cette conseillère municipale de Savigny devenue chargée de mission auprès du vice-président MEHLHORN, maire de Savigny, que je soupçonne d’avoir fait l’objet d’une embauche de complaisance, pour ne pas écrire d’un emploi fictif.

Voilà qui tombe mal pour la majorité départementale à moins de trois mois des élections.

Dans cette affaire, je tiens à préciser que je n’ai absolument pas été aidé par mes conseillers départementaux Brigitte VERMILLET et Éric MEHLHORN.

Et je pense que cette affaire n’est pas pour rien dans la mise à l’écart de MEHLHORN, qui déjà n’avait pas été capable d’expliquer les conditions d’embauche de l’étrange mission de Valérie RAGOT, perdante des départementales 2015, rémunérée 3 430 euros net par mois (lire mon article de demain sur la commission d’arbitrage de LR pour Savigny en vue des départementales).















Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.