Les « communiqués du maire » de Jean-Marc DEFRÉMONT sont illégaux (et inutiles) !!!

Publié par

En ne laissant pas d’espace d’expression à ses opposants dans ses communiqués du maire, Jean-Marc DEFRÉMONT enfreint délibérément l’article L. 2121-27-1 du code général des collectivités territoriales. J’ai saisi mes colistiers pour qu’ils fassent cesser cela.



À part cela, ce communiqué sur la vaccination, au demeurant inutile, illustre magnifiquement bien les priorités de notre nouveau maire.

J’écris d’ailleurs, le maire, mais ce n’est pas un maire que nous avons, mais un vulgaire adjoint dans une quelconque petite ville de province.

En fait, plus les semaines passent, et plus je me dis que DEFRÉMONT, en digne successeur de MEHLHORN, incarne admirablement l’allégorie de la tortue sur le piquet.

Quand tu le vois, tu sais qu’il n’est clairement pas à sa place.

Il est situé bien trop haut par rapport à ses maigres capacités et compétences.

Et maintenant qu’il se trouve en cet endroit, il ne sait plus quoi faire.


Parce que dans la catégorie « commentateur de ma propre impuissance », il y avait déjà les membres du Gouvernement. Ils sont désormais rejoints par le nouveau maire de Savigny.

Il était le « Monsieur Poubelles » de l’Établissement public territorial du Grand-Orly Seine Bièvre. Il est désormais le « Monsieur Vaccins » de Savigny-sur-Orge.

Tel Emmanuel MACRON, futur prix Nobel d’épidémiologie (je ne sais pas si vous avez suivi), DEFRÉMONT, lui aussi, est capable de vous expliquer l’effet protecteur du vaccin sur les plus de 75 ans… Paradoxal pour un gars issu du parti des anti-vaccins !

Prenant prétexte de l’évolution de la stratégie vaccinale, pour laquelle il ne peut rien puisqu’elle relève de la compétence de l’Agence régionale de santé et de la préfecture, il voudrait nous faire croire qu’il a une quelconque responsabilité dans le déménagement du centre de vaccination, dont il s’avère en fait à la base qu’il s’agissait d’une mauvaise implantation !

Qu’il doive la gérer est un fait, mais qu’il s’inclue par l’emploi du pronom « nous » dans la décision, est sérieusement ridicule. Sauf encore une fois à lui attribuer le mauvais premier choix du local, pour lequel il cherchera certainement à s’exonérer.

Ce faisant, il essaie simplement d’apaiser son complexe d’invisibilité en tant que les Saviniens ne l’identifient toujours pas. D’où son besoin de communiquer aussi compulsivement… Bizarrement, on ne voit plus les écologistes pour dénoncer ce gâchis de papier…


En attendant, on ne l’entendra pas sur le projet de renouvellement urbain de Grand-Vaux.

Car le 4e vice-président du GOSB n’est même pas capable de défendre les intérêts de sa commune !!!

À moins qu’il en veuille aux habitants de Grand-Vaux, soit parce qu’ils l’ont placé 5e au premier tour de l’élection municipale, soit parce qu’il considère ce quartier comme étant un de ceux dans lesquels « la population est moins éduquée » ?

Son moratoire sur le déploiement de la 5G n’aura pas fait long feu : une telle antenne a été installée à Grand-Vaux le 15 mars 2021 sur le toit du 3, rue Van-Gogh. Mais on s’en fout, parce que c’est Grand-Vaux !

En fait, DEFRÉMONT parle vaccination parce qu’il est bien incapable de se saisir d’aucun sujet sérieux. C’est très bien d’embaucher 4 profs d’arts plastiques, de planter un arbre, d’aménager un champ de patates, et maintenant de gérer la vaccination (qui encore une fois n’est pas de sa compétence) mais ce n’est pas vraiment que l’on est en droit d’attendre du maire de Savigny.




 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.