Compte de campagne et inéligibilité : Bernard BLANCHAUD en roue libre…

Publié par

Édit au 09/03/21 à 10 h 30 : Je me rends compte avoir écrit une bêtise dans l’article.

Les 1 000 euros d’apport personnel proviennent de Bernard ET de ses colistiers. Les 3 380 euros proviennent de dons de particuliers. Je corrige.

Sinon, je suis toujours autant en colère car sa faute était régularisable pendant cinq mois et qu’il sort tout un tas d’arguments hors-sujet pour justifier de ne pas l’avoir fait !


Bernard confine au ridicule… À la limite, si on l’écoute et qu’on le lit (voir en bas d’article et bon courage pour venir à bout de son pavé), c’est bientôt lui qui va avoir demandé au Tribunal qu’on lui inflige une peine d’inéligibilité ! La victime sacrificielle pour l’exemple.

Qu’il soit malheureux d’avoir été rendu inéligible est un fait.

Quoique je pense toujours qu’il peut faire casser totalement sa peine en appel ; j’ai eu un retour de la Commission des comptes de campagne ce matin du 08 mars 2021 sur ce sujet.

Mais qu’il écrive des conneries dans lesquelles il excuse ses propres lâchetés au motif que les vrais candidats indépendants seraient des tocards, victimes d’un système qui les dépasse, m’est intolérable. Non, nous ne sommes pas tous comme toi !


Le fait que le maintien du premier tour soit effectivement contestable ne justifiait pas que tu refuses de dépenser 1 200 euros pour faire viser tes comptes. Il y a d’ailleurs des experts comptables à 600 ou 800 euros dans l’Essonne, mais tu ne les connais pas malgré toutes les qualités dont tu te vantes et ton réseau de relations.

Écris-nous plutôt la vérité ! Tu es tellement radin que tu n’as pas voulu sortir les 1 200 euros parce que tu savais qu’ils ne te seraient pas remboursés. Ne le mets pas sur le dos du Covid, du Gouvernement ou de la lâcheté des citoyens. C’est justement parce que tu n’as pas dépensé assez dans ta campagne que tu bloques sur l’obstacle des 5 %.

Et moi je pense que si tu avais pu faire distribuer ta propagande par la commission, alors tu les aurais fait tes 5 %… Mais tu savais mieux que tout le monde… Pauvre Bernard, mais si on appliquait réellement le modèle libéral que tu réclames de tes vœux, tu serais désintégré ! Tu veux du libéralisme mais tu veux que l’État te rembourse tes comptes de campagne ? Mais tu n’es en fait qu’un putain de socialiste !


Je passe sur ton fantasme d’avoir mené une campagne de terrain. Personne ne te connaît !

C’est la faute du Premier ministre et du Covid si tu ne fais pas 11 %. Tu oublies David qui devait faire 30 % dès le premier tour !

Les citoyens lambda ne se sont pas déplacés. Pourtant, si tu fais VAGNEUX + BLANCHAUD + CURATOLO, tu obtiens quand même 18,8 % et vu qu’en plus, on ne peut pas dire que FABRE ait eu les voix de l’UDI, les listes citoyennes ont fait autant, voire plus, que les candidats partisans…

Il faut aussi que tu te calmes avec ton délire d’avoir été la seule liste citoyenne, indépendante, apolitique, non partisane… Cette démagogie est insupportable. Surtout venant d’un mec qui a mangé à la soupe jusqu’en 2015 et qui doit d’ailleurs être membre de Nous Citoyens.

Où l’on apprend sinon que tu n’es pas assuré pour tes voitures…


Tu as quand même récupéré 3 380 euros de dons, ce qui n’est pas nul.

Mais ce que tu ne veux pas comprendre, c’est que c’est toi le problème de n’avoir apporté, avec tes colistiers, que 1 000 euros, alors en plus pour toi, que tu étais tête de liste !

Vois-tu Bernard, moi quand j’ai fait des conneries en 2014, je me suis défendu devant la Commission et devant le Tribunal ; et ce n’était pas pour accuser le contexte qui m’aurait empêché de faire un meilleur score, et je n’ai pas été rendu inéligible.

Toi, tu es lâche, et cet article, dans lequel tu n’assumes rien et tu reportes la faute sur le monde entier sauf sur toi, est plus bas que tout.





2 commentaires

  1. Pour gagner une élection, cela se fait à coup de fric :
    1) Si tu n’as pas du tout de fric ou que tu ne veux pas en dépenser, tu n’as aucune chance
    2) Si tu as beaucoup de fric, mais que tu as des chances de gagner mais ce n’est pas assuré non, il faut l’utiliser utilement
    3) Si tu as moyennement du fric, comme c’était notre cas, tu as intérêt à le dépenser avec efficacité si tu veux sauver l’honneur.
    Bernard Blanchaud était dans le cas n°1, et il a fait l’impasse sur une campagne papier. Eh ben, ça ne fonctionne pas.

    1. Bernard imaginait que tout le monde le connaissait. D’une part grâce à ses anciens engagements associatifs. D’autre part grâce à son Facebook. Il faut se rappeler du jour où il a appelé à un grand rassemblement sur la Place Davout et que parmi ses 400 abonnés, seulement une trentaine ont fait le déplacement. C’est bien plus compliqué que cela.

      Si tout les gens que je connais à Savigny avaient voté pour nous, nous aurions remporté les élections. Sauf que ce n’est pas aussi simple…

      Et puis, quelque soit l’argent investi par DEFRÉMONT, à la fin, il gagnait quand même tant que FABRE n’était pas au second tour et que nous bloquions MEHLHORN…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.