Municipale 2021 à Savigny-sur-Orge : Olivier VAGNEUX a déposé son compte de campagne arrêté à 20 157 euros en dépenses et en recettes

Publié par

Pour cette élection, les candidats n’ont absolument pas été contactés par la Commission, laquelle a en plus déménagé depuis la dernière élection municipale. Comme j’aimerais qu’un Alexis TEILLET ou un Alexis IZARD aient oublié de déposer leurs comptes et se retrouvent inéligibles pour au moins un an !

Pour ma part, j’ai d’ailleurs bien failli me faire avoir car si j’avais correctement retenu que la limite de dépôt des comptes était de dix semaines après l’élection, elle est en fait de dix semaines après le premier tour et pas de dix semaines après le tour auquel l’élection est acquise ; en l’occurrence, le second.

Maintenant, si tout se passe bien, je serai remboursé des 15 542 euros que j’ai investis dans la campagne ; les autres sommes n’étant pas recouvrables.

Relevez encore que je suis le seul candidat transparent à me livrer dès maintenant à cet exercice, hyper casse-gueule, au cas où la commission réforme mon compte ou qu’un opposant s’aperçoive que j’ai omis une dépense et qu’il me dénonce, entraînant la réforme de mon compte et possiblement son rejet !

Pour mémoire, mon compte de campagne de la municipale 2020 s’élevait à 20 050 euros en dépenses et en recettes.


Dans le détail, sur les 20 157 euros du total, il y a eu 19 012 euros de dépenses engagés par le mandataire (Merci encore à l’ami Xavier) et 1 145 euros de concours en nature (représentant la valeur des biens que nous avions déjà et que nous avons utilisé pour la campagne).


Sur les recettes, j’ai apporté 15 542 euros de ma poche et j’ai reçu 3 470 euros de 7 donateurs (merci à eux !), ce qui porte le don moyen à 495 euros.

Comme je ne vends pas mes places sur ma liste, aucun de mes colistiers n’a donc apporté à la campagne.


Sur les dépenses, ce sont à 98,2 % des impressions (compris dedans le travail de la photographe à 896,50 € et de l’infographiste à 3 040 € et le routage des différents courriers pour environ 3 500 euros).

Pour le reste, j’ai dépensé 240 euros pour l’expert-comptable (prix imbattable ; merci l’ami !), 96 euros pour l’assurance des réunions publiques et seulement 2,5 euros pour la super banque que m’a trouvée Xavier DUGOIN !


Dans le détail des concours en nature, il y a 710 euros pour les frais d’essence (fourni par une personne physique, ma mère, puisque j’ai utilisé sa voiture pour mes collages), 187 euros d’affiches des précédentes campagnes, 150 euros pour mon imprimante, 34 euros pour mon téléphone, 20 euros pour mon ordinateur, 19 euros de colle, 15 euros pour le site internet et 10 euros pour le seau et la brosse à encoller.







Un commentaire

  1. « Comme je ne vends pas mes places sur ma liste, aucun de mes colistiers n’a donc apporté à la campagne. » => Que les lecteurs ne pensent pas que nous sommes restés les mains dans les poches. Les enveloppes et les tracts, ils ne se sont pas distribués tout seuls. Et en nocturne, les boîtes à lettre, on ne les voit pas toujours très bien.

    « 10 euros pour le seau et la brosse à encoller » => montant qui devrait être partagé par le candidat concurrent qui t’a volé ces accessoires lors d’une séance de collage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.