À celui qui reprendra la gestion du Centre social de Savigny-sur-Orge…

Publié par

Ce 16 décembre 2020, le Conseil municipal de Savigny-sur-Orge a décidé de prolonger le mandat de l’IFAC à la tête du Centre social de Savigny pour six mois.

Et de lancer un nouvel appel d’offre ouvert de délégation de service public pour trouver un successeur à ce premier, lequel est arrivé aux termes des reconductions possibles.


Je passe sur l’échec qu’a été l’IFAC à Savigny, installé par SPICHER en 2009 à la suite d’un audit réalisé par… l’IFAC critiquant la gestion de l’association des Deux rivières.

En réalité, il s’agissait d’un gage de soumission et d’identification de SPICHER à la droite, au moment où elle récupérait Savigny sans être UMP (l’IFAC ayant été créée par SANTINI et GAUDIN et étant l’association de gestion des centres sociaux des villes de droite)

Et donc l’IFAC a fait du fric. Et ils ont réduit le nombre d’activités proposés, et de gamins accueillis, et l’inter-niveaux, et les propositions concrètes pour les grands jeunes et les adultes, et ils ont demandé de payer un trimestre d’un coup, ce qui a réduit le nombre de participants par rapport au fait de payer l’activité à la séance, et puis ils ont osé s’étonner que les jeunes étaient difficiles parce qu’ils ne venaient plus et préféraient traîner dans la rue…


Ce que doit savoir le futur repreneur du Centre social de Savigny-sur-Orge, au vu de la requête que j’ai déposé ce lundi ; espérant que cette information lui a été communiquée, et figurera d’une manière ou d’une autre dans le document de marché public.

c’est d’une part, qu’il va devoir assumer quatre recours que j’ai déposé contre lui :

  • deux pour faire exécuter des jugements concernant le conseil citoyen de Grand-Vaux,
  • un pour me communiquer des documents administratifs qu’il n’aura pas parce qu’ils n’existent pas, alors qu’ils sont censés exister,
  • un (celui déposé le 14 décembre) pour m’indemniser de 7 500 euros.


DEFRÉMONT étant de gôche, on verra si l’appel d’offre ouvert conclut inévitablement pas sur le remplacement de l’IFAC par la délégation de service public à la Fédération Léo-Lagrange (proche du PS) ou aux Francas (proches du PCF)…

J’ose penser qu’il y a là un vice de procédure que de ne pas prévenir le nouveau délégataire qu’il sera comptable et responsable des recours administratifs que j’ai entrepris, non pas contre l’IFAC, mais bien contre la personne du Centre social de Savigny-sur-Orge.

Dans l’indifférence complice et coupable d’une gauche, porteuse d’un ADN dégénéré responsable de gênes collaborationnistes que l’on a vu en œuvre en France des années 1930 jusqu’au 22 juin 1941, qui n’a jamais rien eu à foutre de ce qui se passait au conseil citoyen.

Dans tous les cas, je proposais personnellement de réinternaliser cette compétence, ce qui aurait en plus permis davantage l’emploi d’une population locale. Se pourrait-il donc que DEFRÉMONT, quoique de gauche, ait d’autres intérêts à passer par certaines structures ?

Vraiment, et comme pour la cantine scolaire, DEFRÉMONT n’a aucune ambition ou volonté politique. Il ne fait que poursuivre les mauvaises délégations de service public, si caractéristiques de la droite, de ses prédécesseurs, et à côté le mec se dit de gauche. Le lâche !



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.