Un directeur de campagne, un directeur de la communication, un conseiller politique, un graphiste peuvent-ils être candidats aux élections ?

Publié par

Question posée par un lecteur.

Je répondrai en m’appuyant sur la jurisprudence de la Commission des comptes de campagne.


Tout dépend de savoir si le candidat est rémunéré pour son action.

S’il est salarié, il ne pourra pas.

S’il est bénévole, rien ne s’y oppose.

Attention cependant à ne pas omettre de déclarer le concours en nature ainsi apporté si la qualité du travail accompli dépasse les services qui peuvent traditionnellement être rendus par des militants politiques ; par exemple par l’utilisation de matériel professionnel !


En effet, il n’existe aucune incompatibilité dans la loi qui interdise au salarié d’une campagne d’être candidat à l’élection pour laquelle il fait campagne.

Cependant, la Commission des comptes de campagne considère qu’il n’est pas possible pour un candidat de percevoir une rémunération en contrepartie de sa participation à la campagne.


Il n’y a donc aucun problème à ce que ces personnes fassent partie de la liste ; à la seule condition qu’ils ne soient pas rémunérés pour leur militantisme.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.