À ceux qui veulent lutter contre l’islamisme par une meilleure compréhension de l’islam

Publié par

Il y a ceux qui disent que les attentats se produisent parce que les médias leur donnent une caisse de résonance. Et puis, il y a ceux qui veulent lutter contre l’islamisme en comprenant l’islam, comme s’ils allaient réussir à eux tous seuls à changer 1400 ans d’Histoire. Voilà des années que je m’intéresse à l’islam, et à part mieux le connaître, sur un plan théorique et historique que de nombreux musulmans, cela ne change rien…


D’abord parce que l’islamisme est le fait de gens qui ne connaissent et qui ne comprennent pas grand chose à l’islam. Ils en récupèrent opportunément ce qui les intéresse et ils en font leur religion. De fait, connaître l’islam, même si cela nous place dans la vérité et nous permet d’affirmer que les islamistes sont dans le faux, ne les empêchera pas de passer à l’acte.

On pourrait même aller encore plus loin en observant que les islamistes, qui généralement ne sont pas des gens très religieux, agissent pour des intérêts qui sont davantage politiques et économiques que religieux, qu’ils soient ou pas directement manipulés.


Ensuite, parce que quand bien même je pourrais discuter avec eux, pour tenter de les raisonner, je suis et je reste un kouffar. Et dans un système de pensée dualiste qui oppose les croyants musulmans au reste du monde, ma parole ne vaut rien.

Certains voudraient alors que des réformes partent de la plus haute autorité intellectuelle de l’islam sunnite (qui ne sera donc pas reconnu par les chiites), j’ai nommé le recteur de l’université Al-Azhar, mais celui-ci lorsqu’il n’adopte pas un double-discours, ne sera de toute façon pas reçu, dès lors que sa parole ira dans le sens contraire de celui des islamistes.

Au surplus, une unique réforme de l’islam en France ne changerait pas grand chose au terrorisme islamiste qui est principalement le fait de personnes issues de l’immigration et récemment arrivés sur le territoire national.


Enfin, parce que l’islam est enfermé dans ses propres contradictions d’un discours directement révélé par Dieu, quand bien même celui-ci dit deux choses différentes. Partant, il n’est pas possible d’opposer tel élément à un autre, sauf à être un apostat.

La seule différence est que les chrétiens ont, de par leur Histoire, renoncé à appliquer leur Évangile au pied de la lettre, là où les musulmans possèdent encore ce secret espoir que peut-être il serait possible d’accommoder pour vivre pleinement leur foi.


J’en conclus qu’il faut arrêter de vouloir se gaver des bons musulmans qu’on nous balade en boucle à la télévision, qui en plus de développer un islam théorique, par ailleurs très intéressant, mais absolument pas pratiqué par le musulman de la mosquée du coin, ne représente malheureusement absolument personne d’autre que lui-même, parce que l’islam ne permet de toute façon pas d’autre penseur, chef ou décideur que Dieu et son prophète.

Et donc on tourne en rond à vouloir expliquer à des gens qui pensent que tout a été livré par Dieu en l’état entre 610 et 632 que la composition du Coran n’a été arrêtée que sous les califes Rashidûn (donc qu’on a déjà fait du ménage entre temps), que la vocalisation du texte n’a été arrêtée qu’au VIIIe siècle (donc que c’est à ce moment qu’on a figé le sens des mots) et enfin que la charia n’a été établie qu’à la fin du VIIIe siècle (pour des raisons politiques).



 

2 commentaires

  1. 1. Al-Fâtiha (Al-Fâtiha)
    Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

    [1] Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.
    [2] Louange à Dieu, le Maître de l’Univers, [3] le Clément, le Miséricordieux, [4] le Souverain du Jour du Jugement dernier ! [5] C’est Toi que nous adorons ! C’est Toi dont nous implorons le secours !
    [6] Guide-nous dans la Voie droite ; [7] la voie de ceux que Tu as comblés de bienfaits, non celle de ceux qui ont mérité Ta colère ni celle des égarés !

    2. Sourate de la Vache (Al-Baqara)
    Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

    [1] Alif – Lâm – Mîm.
    [2] Voici le Livre qui n’est sujet à aucun doute. C’est un guide pour ceux qui craignent le Seigneur ; [3] ceux qui croient à l’invisible, qui s’acquittent de la salât et qui effectuent des œuvres charitables sur les biens que Nous leur avons accordés ; [4] ceux qui tiennent pour vrai ce qui a été révélé à toi et à tes prédécesseurs et qui croient fermement à la vie future.
    [5] Ce sont ceux-là qui suivent la voie tracée par le Seigneur ; ce sont ceux-là qui connaîtront le vrai bonheur.
    [6] Quant aux infidèles, il leur est égal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas. Ils sont rebelles à toute croyance, [7] et Dieu a scellé leur cœur et leur entendement. De même qu’un voile leur barre la vue, et ils sont voués à un terrible châtiment.

    STOP ! => Et donc, même pas besoin d’aller plus loin pour un islamiste. Le 6ème et 7ème verset de la seconde sourate sont des prétextes tout trouvés pour aller détruire (châtier par eux-même) tout ce qui ne croit pas en Allah et son prophète. Et dans le 7ème du la première sourate, ils l’ont bien mérité. Que dire de plus ?

    1. Quel besoin de sourate pour justifier tes actes quand il suffit de te dire que tu vas venger tes ancêtres en punissant les descendants de ceux qui ont fait du mal à tes ancêtres ?

      Sauf erreur de ma part, les sourates ne s’étudient pas dans l’ordre. Même si classées par ordre de longueur, le but étant que le musulman connaisse le Coran par cœur, l’ordre est celui de la facilité pour les apprendre successivement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.