Savigny-sur-Orge : avec des ennemis comme Muriel TASSY (Muriel VALLET), Éric MEHLHORN n’a pas besoin d’amis

Publié par

La sentence tombe, implacable, à la fin du commentaire :

« Je suis déçue. Je vous croyais droit dans vos bottes ».

Cette phrase n’est pas innocente. Elle vise à faire douter de l’intégrité d’Olivier VAGNEUX. Elle vise à lui nuire. Une personne qui prend la parole pour la première fois sur le blog, entre les deux tours de l’élection municipale, pour dire que VAGNEUX est décevant et malhonnête.

Alors plus que de nous étonner de l’incohérence habituelle de Muriel TASSY qui demande si l’article qu’elle commente est « encore une belle invention de ma part »,

ce qui aurait donc dû, dès la première invention de ma part sur laquelle j’aimerais en savoir plus, la décevoir et la faire douter de mon honnêteté,

intéressons-nous à qui se cache derrière cette personne de Muriel TASSY et pourquoi aurait-elle des raisons de me critiquer.

Car pour ceux qui ne le savent pas, Muriel TASSY épouse VALLET, était la deuxième de liste de Bernard BLANCHAUD.

Donc une personne pas tout à fait neutre, surtout dans un contexte tendu dans lequel Bernard BLANCHAUD, encore déçu de ses 4,24 %, m’a encore menacé de plainte ce 04 mai 2020 pour mon compte-rendu de la réunion en mairie de samedi.

Or, le problème n’est pas tant que je n’y étais pas, donc que je me fie à mes sources en confiance, que Bernard en fait lui-même trois récits contradictoires, selon le rôle qu’il veut se donner… Et un coup, c’était juste une réunion d’informations où ils ont écouté MEHLHORN. Un autre, on leur a demandé leur avis. Et un troisième, c’est limite eux qui animaient la réunion !

Et les relations que j’ai avec Muriel TASSY sont mauvaises pour trois raisons, alors que je ne l’ai jamais rencontrée :

1) J’ai refusé de signer son pacte de soutien à la lutte contre les violences faites aux femmes, laquelle impliquait notamment qu’on publie dans le bulletin municipal les noms des femmes victimes de féminicides,

2) J’ai proposé un débat aux candidats tête de liste auquel Bernard n’a pas souhaité participer (même s’il attendait devant la salle dans sa voiture au cas où il y aurait eu du monde), et Muriel TASSY de se justifier, de manière encore très logique, par des éléments de langage que j’ai moqué lorsqu’elle me disait qu’une municipale n’est pas un combat de coqs ni une présidentielle (sous entendu qu’on ne débat qu’à une présidentielle).

3) Puisque Bernard refusait le débat, j’ai demandé à un colistier de Bernard, journaliste, d’animer le débat puisqu’il n’y aurait alors plus de problème de subjectivité, et elle m’est tombé dessus, comme si je n’avais pas compris sa réponse et le refus de Bernard, et que j’essayais de le faire céder en soudoyant ses colistiers, ce qui relève d’une grande parano.

Bref, elle me déteste, en prétendant n’avoir pour seul idéal que de se concentrer sur l’avenir de Savigny, sauf qu’on ne l’a jamais vu nulle part. Et qu’elle est manifestement dans le déni de tout ce que Bernard a fait avant sa dissidence.

Bernard qui s’enflamme en 2020 sur l’incompétence du maire à garder les écoles fermées dans le contexte de Covid-19, mais qui n’avait pas de problème en 2014 quand MEHLHORN avait fait cadenasser les écoles de Savigny…

En conclusion, un commentaire politique à ignorer, même s’il fait le jeu des autres, donc qu’il me semble aller contre l’intérêt de Savigny…

Car comment ai-je pu décevoir une personne qui n’avait placé aucune attente en moi, et qui ne votera de toute façon pas pour moi ?

En attendant, MEHLHORN peut se frotter les mains pendant que BLANCHAUD continue de me taper dessus, et le laisse tranquille pendant ce temps.


Au passage, elle est certainement comme tous ces bonnes gens favorables au droit de grève, mais sauf quand cela la pénalise personnellement…




5 commentaires

  1. Le questionnement sur l’origine et la culture n’est ma première question. Ma première question c’est de comprendre les raisons psychologiques qui font que des femmes soient attirés par des hommes violents.

    1. Sûrement à rechercher du côté de la pré-histoire. L’homme violent est fort et protecteur, jusqu’à ce qu’il décide de faire un mauvais usage de ses qualités physiques.

      1. Quand tu vois un étron comme Mohamed Lahouaiej-Bouhlel (attentat de Nice) qui était un époux volage, coléreux, violent, tu te demandes ce que son épouse a pu lui trouver. On critique la violence des hommes, mais il faudrait sérieusement s’interroger sur la fascination que ces loques suscite chez les femmes. Tu sais aussi bien que moi qu’il y a une centaine de femmes par an qui se font mettre délibérément enceinte durant une visite parloir avec un géniteur incarcéré. C’est l’échec éducatif garanti à 100%, que l’on essaye pas de me convaincre du contraire. Y-a-t-il une politique d’éducation et de prévention pour mettre en garde les jeunes filles et les jeunes femmes, contre ce genre d’individus ? Pas assez à mon goût ! Mesdames, Mesdemoiselles, vous voulez remettre dans le droit chemin, l’homme que vous avez choisi, on ne peut pas vous en empêcher, mais n’oubliez pas que non seulement nombre de vos aînées se sont surestimées et ont lamentablement échoué à cette ingrate mission mais en plus, vous écartez des hommes bien plus valeureux et qui auraient pu vous être pleinement attentionnés. Vous valez bien mieux que de vous acoquiner avec ces méchants médiocres !

  2. Tu n’as donc pas compris que si on ne fait jamais de débat entre candidats aux municipales (alors que cela s’est fait pour la mairie de Paris), c’est parce qu’en ne le faisant pas on sauve ainsi les vies de nombreux petits chatons ! Tu ne voudrais avoir la mort de chatons sur la conscience Olivier ?

    « 1) J’ai refusé de signer son pacte de soutien à la lutte contre les violences faites aux femmes, laquelle impliquait notamment qu’on publie dans le bulletin municipal les noms des femmes victimes de féminicides, » => Quel est le rapport entre un bulletin municipal et féminicides ? Soit dit en passant, j’aimerais pouvoir un jour prendre connaissance d’une enquête sérieuse (vas-y bosse un peu Marlène) qui explique à tout le monde les véritables raisons qui mènent les femmes à se mettre naïvement en couple avec des partenaires (hommes ou femmes) au caractère violent.

    1. On sent comme le basculement dans la fin de ton commentaire d’un questionnement sur l’origine ou la culture des hommes violents. La carte des féminicides et des violences conjugales est assez explicite sur ce sujet.

      Pour le reste, je ne comprends pas pourquoi TASSY se présente sous le nom de VALLET mais utilise son nom de jeune fille pour me pourrir. Encore un manque de logique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.