Commande de 40 000 masques pour les habitants de Savigny-sur-Orge : l’étonnante sur-budgétisation de 22 000 euros

Publié par

Sur le compte Facebook de Bernard BLANCHAUD, on apprend les deux informations suivantes :

« 40.000 masques en tissu lavables ont été commandés par l’intermédiaire de la centrale d’achat de l’EPT GOSB auprès de l’entreprise CHANTELLE a CACHAN à 2,20 euros pièce, »

« la commande 40.000 masques est budgété pour environ 110.000 euros et nous sommes dans l’attente de la confirmation de l’Etat qui devraient en prendre 50% à sa charge. »

Or, dans mon système numérique décimal : 40 000 x 2,20 = 88 000 €

Donc pourquoi budgéter 110 000 euros pour cette seule commande lorsque la dépense maximale est de 88 000 €, et qu’elle sera vraisemblablement de 44 000 € à la fin ?

Puisse donc Éric MEHLHORN ne pas encore une fois profiter de la crise sanitaire pour faire de la petite politique, et au cas présent, gonfler les dépenses, soit pour justifier d’augmenter les recettes à la fin (= les impôts), soit pour se prétendre bon gestionnaire parce qu’il n’aura heureusement pas tout dépensé des 110 000 euros.

Dans tous les cas, et sauf à ce que Bernard ait mal compris, c’est louche !

Par ailleurs, relativement aux délais de livraison des masques, une de mes sources a évoqué les dates des 15 mai au 8 juin, soit pas les mêmes que celles de Bernard, qui sont étonnantes en tant que je vois mal une entreprise livrer le 08 mai qui est férié.

Edit le 04/05/20 à 15 h 10 : Bernard BLANCHAUD prend étonnamment la défense de la mairie pour nous indiquer que le prix des masques aurait pu être donné hors taxes. Sauf que l’Assemblée nationale a voté une loi le 17 avril 2020 pour abaisser la TVA des masques à 5,5 %. Auquel cas les 40 000 masques auront coûté 92 840 euros, loin des 105 600 € qui aurait pu être un arrondi avec une TVA à 20 %. À moins que nous aurions été assez stupides pour payer une TVA à 20 % !!!


Je reviendrai sur la question des masques dans un prochain article.

Tous nos politiques se dépêchent d’aller en acheter pour montrer qu’ils agissent.

C’est clair que si on avait le plan communal de sauvegarde que je réclame depuis 2016, ou qu’on avait un maire médecin, comme Richard TRINQUIER à Wissous, le problème des masques ne se poserait pas.

2 euros 20 par unité si le masque est réellement sans limite de lavages est un bon prix.

Mais comme nous devrons fatalement en avoir quelques uns pour pouvoir alterner, alors c’est la double peine pour le contribuable qui va payer deux fois, à la fois ceux fournis par la collectivité dans ses impôts, et ceux qu’il va nécessairement acheter.

Moi, j’ai hâte de voir les contrôles dans les transports en commun. Vu qu’ils ne sont déjà pas foutus d’empêcher la fraude, que vont-ils empêcher avec les masques ?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.