Tel un aveu, le corbeau a supprimé le compte Facebook « Molivier Hargneux »

Publié par

Bah alors, aurais-je vraiment trouvé l’identité du corbeau, pour que celui-ci, en panique totale, supprime son faux-compte à peine quelques heures après mes révélations ?

Mais il me prend réellement pour UN JAMBON ! Il doit croire que je n’ai pas fait de captures d’écran, certifiées par huissier (on dépasse la centaine de pages), ni même que j’ai fait appel aux services de hackers dits éthiques (pas sur la rémunération en tout cas) pour remonter jusqu’à lui… Ou peut-être à eux, vu qu’il y avait plusieurs adresses IP ?

Et je ne parle même pas des indices qu’il a semé lui-même (pour sa partie), et que je dévoilerai dans un prochain article avec ma méthodologie d’enquête. Tiens, si je perds les élections, je pourrais toujours me reconvertir en détective privé.


Alors juste pour mémoire, c’était ça le corbeau de la campagne.

Sexiste avec cela…

Et c’est après cette publication que j’ai porté plainte en me constituant partie civile, donc le 12 février 2020, histoire d’englober toutes les saloperies qu’il a balancées depuis le 14 novembre 2019, jour de la création des comptes parodiques (il y a trois mois pour agir avant la prescription).

Tout en continuant de capter pour un complément de plainte, ce qu’il publiait, jusqu’à récemment (le 08 avril 2020 à 20 h 37-38) où il s’indignait que je revendique de ne pas applaudir les professionnels de santé le soir.

Bref, je ne vais pas le lâcher, sauf s’il donne ses complices ou l’équipe candidate en soutien de laquelle il agissait pour passer son temps à me défoncer. Auquel cas, peut-être que… D’autant qu’à priori, il a voté DEFRÉMONT et son frère était sur la liste IZARD…

Surtout que ce n’est pas d’avoir supprimé le compte qui fait tout disparaître, et encore moins la commission du délit !

Enfin, pour l’affaire ROUILLER-FORSANS, il a fallu dix mois et demi pour que j’apprenne que le juge envisage de me mettre en examen. Là, je pense qu’il peut craindre pour les quinze prochaines mois avec le Covid-19, mais au vu des éléments dont je dispose, et surtout de cette réaction précipitée, je pense que le travail de la juge d’instruction est tout orienté pour retrouver l’auteur des faits ! Une belle enquête dont je suis finalement assez fier.

Mais peut-être fait-il tout cela pour m’induire en erreur, et me laisser penser que j’ai trouvé la bonne personne ? Sauf que c’est dommage, pour tout son travail de sape qui dure depuis des mois, de supprimer définitivement cette œuvre de nuisance… Moi, j’y vois des aveux en creux !


Victoire !


2 commentaires

  1. Bonjour Olivier,je suis de tout cœur avec vous.Tout ce contexte m’a beaucoup perturbé,hauts les cœurs et bravo pour tout ce que vous faites.Je voisque vous ne vous laissez pas faire et vous avez raison.Continuez

    Envoyé de mon iPhone

    >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.