La mixité selon Alexis TEILLET : 80 % de logements sociaux par programme… Il s’est bien foutu de la gueule des Saviniens !

Publié par

En ce moment, Alexis TEILLET est fatigué.

Du coup, cela lui donne le droit de dire des conneries.

C’est un parapluie bien pratique : il a une excuse pour dire tout et n’importe quoi, sans qu’on sache, et sans même que lui ne sache à quel moment il est lucide, et à quel moment, il ne l’est pas.

Mais ce n’est pas vraiment de sa faute s’il nous ment, c’est qu’il était fatigué…

Quand je repense qu’il me disait que je me fatiguerais le premier…


Notre bienveillante rédaction se permettra donc un conseil à son attention : habiter plus près de la mairie, de manière à s’éviter la fatigue du temps de déplacement.

Mort de rire ; son avocat, qui à l’audience dit que la « goutte d’eau » qui a fait déborder le vase, et l’a convaincu de me citer à comparaître, est mon article dans lequel je révélais qu’il n’habite pas la commune.

Dans ma plaidoirie, je me suis donc étonné qu’il ne m’ait pas poursuivi en diffamation si cette information était fausse…

Maintenant, c’est trop tard pour la diffamation ; cela fait plus de trois mois !

Qu’à cela ne tienne, préférons penser que notre maire de 32 ans vit toujours chez Maman !


Le problème, donc, est qu’il n’est pas possible de distinguer quand TEILLET est sérieux de quand il dit une connerie.

Et donc j’aime à penser qu’il était très sérieux, quand il a commis ce que j’interprète comme un lapsus, de nous révéler, de manière subliminale, qu’il avait viré DEFRÉMONT qui proposait du 70 % à 100 % social par programme immobilier, pour lui faire du 80 %.

Car cela ne lui ressemblerait absolument pas d’inventer quelque chose au débotté juste pour soutenir qu’il a raison. On ne va quand même pas dire cela juste pour faire fermer sa gueule à VAGNEUX !


Je m’explique avec des chiffres, dont on vous dira de toute façon que je les ai trafiqués, puisqu’ils ne vont pas dans le sens de la municipalité.

Mais moi, je crois dans votre intelligence.

Et aussi que contrairement à TEILLET et à son équipe municipale, vous avez un niveau maths de 4e et que vous êtes capables de faire des additions, des soustractions, des divisions et des équations !


Ce qui s’est vraiment dit : ce 21 novembre 2022, TEILLET a estimé qu’il restait 1 400 logements à construire, « même si on est pas tout à fait d’accord sur les chiffres ».


Au 1er janvier 2018, il y avait 15 462 logements à Savigny dont 2 562 logements sociaux (page 127 du Diagnostic & état initial de l’environnement du PLU modifié approuvé en juin 2019).


Fin 2021, nous sommes environ à 17 500 logements dont 3 600 logements sociaux.

1°) Cela m’a été confirmé par le responsable de l’urbanisme lors de la réunion du 17 novembre 2022.

2°) Mais nous pouvons aussi le savoir en tant que la note de synthèse de la délibération sur la taxe d’aménagement nous indique que sur la base des objectifs fixés dans la modification no 1, qui prévoyait 4316 logements supplémentaires dont 2 204 logements sociaux, nous indique qu’il manque 2 330 logements dont 1 400 sociaux pour atteindre le quota (4 316 – 2 330 = 1 986 construits depuis 2018).


Si donc nous sommes à 17 500 logements dont 3 600 sociaux en 2022, et qu’on ne construit que 1 400 logements supplémentaires d’ici à 2031…

Alors nous serons à 17 500 + 1 400 logements = 18 900 logements (au total) en 2031.


Pour savoir combien représentent 25 % de logements sociaux, je divise 18 900 par 4.

25 % de 18 900 = 4 725.

Donc il faudrait en 2031 que 4 725 logements des 18 900 du total soient sociaux pour respecter les dispositions crées à l’article 55 de la loi SRU.

(Au passage, on relèvera que TEILLET dit n’importe quoi sur cet article qui a bien été créé en 2000, et pas en 2014, et qui ne comporte pas d’effet par lui-même, mais en ce qu’il modifie le code de la construction et de l’habitat…)


Si donc nous sommes à 3 600 logements sociaux en 2022, il en faut 4 725 – 3 600 = 1 125 de plus à construire d’ici 2031.

Mais si nous ne construisons que 1 400 logements en tout, c’est donc que 1 125 de ces 1 400 logements seront sociaux !

Vous divisez 1 125 par 1 400 pour connaître la part de logements sociaux que cela représente sur le logement total : 80 % !


Donc TEILLET, sauf joker du parapluie s’il était fatigué, nous a en fait annoncé, puisque c’est le chantre de la mixité, et qu’il ne fera pas de 100 % social, sauf dans la zone UE*, pour du logement étudiant, qu’il allait procéder par des programmes de 80 % de logements sociaux !

C’était bien la peine de virer DEFRÉMONT pour faire quasiment la même chose ! Hypocrite !

CQFD !



Un commentaire

  1. Tu remarqueras que ceux qui gueulent contre la semaine des 35 heures, se taisent sur cette délirante loi SRU et qui toutes deux ont pourtant été votées sous le même gouvernement Jospin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.