Game of Thrones expliqué aux gauchistes (ou De la bannière Facebook d’Agnès DUPART)

Publié par

Agnès DUPART* est première adjointe EELV au maire de Savigny-sur-Orge (Essonne), chargée de la CULTURE.

Elle a choisi pour bannière Facebook un extrait d’une tapisserie de Game of Thrones mettant en scène la Khaleesi chevauchant son dragon Drogo à la bataille de Winterfell.

Je suppose donc qu’elle n’a pas tout à fait compris la série, qui est tout sauf écoféministe !


* Dans son actualité récente, on peut évoquer cette lettre signée de son nom pendant l’été 2021 et portant rejet d’une candidature à un appel d’offres, qui est donc frappé d’incompétence de l’auteur de l’acte, en indiquant que le marché public avait été attribué à d’autres, alors que l’avis d’attribution n’est toujours pas publié au BOAMP (ou au JOUE) plus de trente jours après… Mais ce n’est pas le pire, qui est encore à venir…



Pendant des années, en gros du début de la décennie 2010 jusqu’à la parution de la huitième et dernière saison, les gauchos étaient en pâmoison devant Game of Thrones (GoT) ; que je revoyais l’année dernière pour bosser mon anglais, et qui a quand même déjà pris un sacré coup de vieux…

En gros, c’était bien parce qu’il y avait une femme puissante, la « Khaleesi », qui possède trois dragons et puis aussi parce que « Winter is coming », et qu’il fallait donc y voir une analogie avec le réchauffement climatique (quand bien même la Terre se réchauffe en continu depuis 14 000 ans).

Il n’en fallait donc pas plus pour y voir de l’écoféminisme avant que cela ne devienne tendance !

Et puis dernière saison, et là, c’est le drame à cause de ces salauds de producteurs qui ont pressé les scénaristes à écrire n’importe quoi. Alerte Divulgâchage !

  • Le fameux « hiver  » (de « winter is coming » qui ne désigne pas la saison mais la menace de l’au-delà du Mur) s’arrête au moment même où le Roi de la Nuit est tué.
  • La Khaleesi, devenue complètement folle car corrompue par le pouvoir qu’elle a gagné au point de vouloir tuer tous ceux qui lui résistent, est assassinée par son amant, qui se trouve être son neveu.
  • Une dictature théocratique (qui ne fait qu’en remplacer une autre) se met en place, laquelle installe sur le trône l’enfant qui a le moins de sang sur les mains, lequel se trouve être une sorte de prophète qui possède la capacité de lire dans le passé des gens. Le modèle démocratique est expressément rejetée et il y a un dialogue savoureux sur pourquoi il ne faut pas donner le droit de vote aux pauvres.
  • Tous les « bâtards » sont reconnus et intégrés dans de grandes familles, et le meurtrier de la Khaleesi, quoique sauveur avec les autres, est quand même exilé.

Et paf dans la gueule des gauchistes, qui vous chercheront en vain toutes les excuses du monde pour contester cette fin bien droîtarde. Soit que la série a été sabordée pour des intérêts commerciaux, soit qu’en fait, il y a des explications à ce que cela se finisse comme cela, mais que c’est en fait pas ce qu’on croît ; du genre que ce n’est pas la Khaleesi qui se laisse griser par le pouvoir, mais qu’elle est égarée à cause de la « Folie des Targaryen » (= la consanguinité)… Entre autres explications foireuses.

Or, justement, quand tu revois la série, en sachant tout cela, tu t’aperçois que tout mène à cette issue.

Et donc qu’il n’y a de révolution qu’une continuité, pour finalement aboutir à un modèle pire que ce qui existait avant, même si un certain nombre de pourris ont été passés au fil de l’épée !

GoT, c’est donc la droite. La victoire de l’ordre, de la tradition, de la famille, de la religion, de la force, de la violence, de la masculinité… Il n’y a eu aucun progrès à Westeros (si, peut-être la première fois qu’il y a une reine dans le Nord) ; mais seules les têtes ont changé.

Le cas d’Essos est plus particulier, mais les territoires libérés par la Khaleesi sont vite redevenus des terres où d’un esclavage légal, on est passé à un esclavage social. Elle-même en a rapidement eu marre de gouverner et s’est finalement servi de son armée et de ses dragons pour s’imposer. De l’idéal de gauche qu’elle pouvait porter, on constate saison après saison qu’elle s’en éloigne.

Reste l’analogie avec le changement climatique. Est-elle crédible quand un hiver rigoureux, comme il y en a eu tant auparavant dans les contes et légendes de Westeros, succède à un été de dix ans ? Car en admettant que nous soyons dans cet été de dix ans, aucun hiver ne se profile à nous… Tandis que ce mécanisme ne peut pas s’arrêter d’un seul coup de dague en acier valyrien…


En conclusion, c’est bien la force d’une série populaire que de permettre tant à la gauche qu’à la droite de s’identifier dans son histoire et ses personnages. Sauf qu’à la fin, l’un des deux prend l’avantage.

Et même si la gauchiste TARGARYEN n’est plus, dans cet univers qui se réorganise sur des valeurs de droite, force est de constater qu’à sa mort, sa transition à droite était bel et bien achevée.

Relevons enfin que l’émancipation de la Khaleesi, c’est passée de l’autorité de son père, à son frère, à son mari, puis devenue veuve donc indépendante, utiliser des dragons pour pouvoir lever une armée pour faire la guerre tout en choisissant ses amants ; n’y a-t-il pas plus émancipateur pour une femme ?



2 commentaires


  1. Préférez la tapisserie originale et son histoire aux copies romancées, allez faire un tour à Bayeux en Normandie ! (enfin quand ce sera à nouveau accessible vraiment pour tous)

  2. J’ai failli m’étouffer de rire à la lecture de cette « explication aux gauchistes »…Ils et elles ont des émotions de rosières quand la doxa ambiante n’est pas respectée…! Finalement ce sont des « petits bourgeois » coincés, hypocrites et tartuffes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.