Je veux saluer les performances françaises aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020-2021

Publié par

Cette année, je me suis surpris à regarder les jeux paralympiques et à finalement plus les apprécier que les Jeux olympiques.

La France y finit 14e avec 11 médailles d’or pour un total de 54 médailles (elle en espérait à peine 35), contre 10 médailles d’or pour un total de 33 médailles aux JO.

Pour mémoire, la France n’avait obtenu que 9 médailles d’or pour un total de 28 médailles aux JP de 2016 (529 épreuves). Mais elle avait alors fini 12e.

Évidemment, les détracteurs diront qu’il est plus facile d’obtenir plus de médailles avec 539 épreuves aux JP qu’avec les 339 épreuves des JO.

Sauf que quand tu regardes les financements alloués par la France pour ses sportifs paralympiques, tout ce qu’ils font relèvent de l’exploit, surtout face à des pays comme la Chine ou la Grande-Bretagne, qui certes dépassent les 150 médailles, mais ont une vraie politique sportive paralympique.

En attendant, il sera largement plus facile d’atteindre les 60 médailles aux JP de 2024 que les 80 aux JO de Paris…


Je déplore d’ailleurs que France 3 n’ait passé l’excellent film « Chacun pour tous » avec Jean-Pierre DAROUSSIN, Ahmed SYLLA et Camélia JORDANA qu’en deuxième partie de soirée.

Celle inspirée de l’histoire vraie de l’entraîneur espagnol qui aux JO de 2000 n’avait pas assez de personnes déficientes mentales pour composer son équipe et est allé, certes tricher, mais chercher des joueurs non handicapés, parce que participer aux JP assurait d’avoir des financements pour faire fonctionner les activités paralympiques durant l’année.

Bien sûr, cela n’excuse rien, mais cela témoigne des conséquences de l’inégalité de traitement et d’attention qu’il y a pour les athlètes handicapés.


Ce qui est très injuste avec les épreuves des Jeux paralympiques est que tu vois quand même des inégalités flagrantes dans l’organisation des épreuves, voire dans certaines règles comme celle qui disqualifie celui qui franchit sur la ligne d’arrivée sans son guide.

Évidemment que le nageur qui a encore ses bras n’aura pas la même vitesse que le nageur qui en a été complètement amputée. Évidemment que le pongiste qui scotche sa raquette sur son moignon aura plus de dextérité que celui qui la tient dans sa bouche…

Et pourtant, à chaque fois, c’est la même chair de poule, ce sont les mêmes frissons. Ce sont des personnes qui ne se laissent pas abattre et qui continuent de vivre, et qui réalisent toutes des exploits.


Je veux donc écrire mon admiration de ces athlètes, qui essaient de faire des choses, et ce faisant, qui font rayonner la France.

Je regrette que les politiques, malgré tous les beaux discours, se contrefichent des JP par rapport aux JO, et se limitent à des annonces sur le temps olympique, par lesquelles ils ne se sentent ensuite plus engagés…

Il y a encore que les noms de ces athlètes ne disent absolument rien au grand public, puisqu’on ne parle jamais d’eux en dehors de la période des JP. De fait, rien n’est fait pour donner envie de les suivre, alors que le public ne connaît simplement pas les JP, et que peut-être qu’il regarderait s’il savait.

J’espère que, fort de ces bons résultats, Paris 2024 va quand même permettre un investissement plus importants pour les sports paralympiques. Et surtout, puisque c’est en France, que les politiques y participeront et s’y intéresseront davantage.



Un commentaire

  1. La réalité est cynique, des handicapés qui font du sport, malgré toute l’énergie et la volonté qu’ils y consacrent, ça n’intéresse pas les spectateurs, ce n’est pas assez « esthétique », ça ne fait pas rêver. En conséquence, avec une audience faible, les droits TV sont moindres, donc moins de pub et donc au final moins de pognon qui circule.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.