Afghanistan 2021, une défaite de l’Occident, une rupture historique, la fin d’un monde et d’un modèle de civilisation

Publié par

J’ai choisi d’illustrer cet article avec la photo dite de l’Afghane aux yeux verts du photographe américano-étatsunien Steve Mc CURRY, laquelle était, à mon époque, en couverture de tous les livres d’Histoire de 3e, lorsque l’on apprenait qu’après que la superpuissance URSS se soit disloquée sur l’obstacle de la guerre en Afghanistan (cf Rambo III), l’hyperpuissance américaine était devenue le « gendarme du monde ». 1991-2021, cette période s’est achevée. Elle est désormais derrière nous.


Depuis une semaine, articles et émissions se multiplient sur l’Afghanistan, mais j’entends peu, voire je n’entends pas quelques données essentielles à l’appréhension de la situation.


Car si l’Afghanistan est bien un pays, ce n’en est pas pour autant ni un état (Kaboul n’a toujours contrôlé que sa région et au mieux les grandes villes des provinces, mais les campagnes sont toujours restées sur l’influence de chefs tribaux locaux) et encore moins une nation (avec 42 % de Pachtounes, 27 % de Tadjiks et le reste de diverses ethnies dont se sont, comme à chaque fois, servis les armées d’intervention étrangères, ce qui fait qu’il y a des minorités honnies qui vont rapidement souffrir de représailles génocidaires).

En réalité, l’Afghanistan n’est que la survivance d’un ancien royaume asiatique dont Russes et Britanniques ont décidé de se servir comme zone tampon (principalement parce qu’aucun des deux n’arrivait à s’en emparer) lors du « Grand Jeu » (la course coloniale en Asie de ces deux puissances au XIXe siècle).

Et tandis que ces idiots de Français se pâment devant l’arrivée de MESSI au PSG, voilà qu’à l’autre bout du monde, le même argent du Qatar, qui historiquement finance les Talibans, comme les Frères musulmans, a permis l’instauration ou plutôt la réinstauration de l’émirat islamique d’Afghanistan.


MACRON dit que ce n’était plus notre guerre depuis 2014. BIDEN dit que les Américano-étatsunien n’auraient pas pu rester éternellement et qu’il a mieux à faire contre la Chine (j’aimerais bien voir comment alors que justement la Chine soutient les Talibans, lesquels pas plus que les autres musulmans du globe n’ont à faire de l’extermination des Ouighours au Sin-Kiang). Il faut aussi rappeler que TRUMP s’est fait élire sur la grandeur perdue de l’Amérique. J’ai comme l’impression que BIDEN lui prépare le terrain pour sa réélection…

Qu’il est facile pour nos dirigeants de dire qu’on va accueillir une partie de la population afghane (qui représente déjà 11 % de l’immigration en Europe) ; ce n’est pas eux qui le vivront au quotidien. Et MACRON qui nous dit qu’il n’oubliera personne, alors que cela fait des années qu’il laisse mourir les tarjuman, ces auxiliaires de l’armée française, dont plusieurs ont déjà été assassinés (et on nous dit que les Talibans tiennent leurs promesses ?) et à qui sinon, l’asile est régulièrement refusé, comme l’illustre la presse !

Les populations afghanes nous détestent, déjà parce que victimes collatérales des bombardements et ensuite parce qu’on les a appauvris en les forçant à cultiver du blé plutôt que du pavot. Il faut quand même comprendre que cette intervention, tout comme les interventions françaises au Sahel, ont aussi pour but de couper la route des drogues, dont toujours nos jeunes cons d’Occidentaux raffolent, finançant exactement comme avec le PSG, l’islamisme qui vient nous tuer chez nous. Mais comme ils ont besoin de se détendre…

Or, comme en Afrique, dans laquelle les dirigeants sont corrompus, les armées sont incapables de se battre et fuient au premier combat, abandonnant tout le matériel chèrement offert, et la population nous déteste jusqu’à ce que les islamistes arrivent dans leur village et commencent à couper des mains…

je crois qu’il faut se foutre de l’avis de ces personnes et aller assurer notre sécurité, sans chercher par ailleurs à leur imposer notre démocratie, à des gens qui n’en veulent pas pour des raisons culturelles et idéologiques (ils sont musulmans et ne revendiquent pas d’autre modèle politique). En tout cas, l’Amérique de BIDEN y a clairement renoncé. Croît-elle encore la supériorité de son modèle ? On finit par en douter…


C’est peut-être la première fois de notre Histoire récente qu’une grande nation est vaincue par une petite, sans l’entremise d’une autre grande derrière (les Afghans n’étaient rien avant les livraisons d’armes de la CIA entre 1980 et 1989. Les Nord-Vietnamiens auraient perdus sans l’aide de l’URSS et surtout de la Chine).

Peut-être la première fois depuis la guerre russo-japonaise de 1894-1895 ?

Mais aujourd’hui, notre sécurité est en danger, parce que comme entre 1996 et 2001, l’Afghanistan va devenir un sanctuaire du terrorisme avec ses camps d’entrainement creusés dans les montagnes, dont plus personne ne se hasardera de toute façon à essayer de les déloger.

Ils ont gagné sur place parce que nous avons cédé face au découragement, et ils comptent bien nous faire décourager aussi chez nous, face à la lâcheté de nos dirigeants et la stupidité de nos peuples. Eux sont déterminés, et sûrement beaucoup plus que nous…


Aujourd’hui, l’Occident doit être fier des 20 ans de liberté qui ont été offerts aux Afghans, malheureusement au prix de plusieurs milliers de soldats morts (dont 90 Français) et de milliers de milliards de dollars (quasiment la dette de la France avant le Covid), malheureusement dilapidés et dont beaucoup n’auront jamais vu la couleur. On n’est pas si loin de la parodie de Kaboul kitchen

Mais honteuse de son renoncement à la lutte contre le terrorisme islamiste, sur des motifs infondés, parce que les terroristes reviendront nous frapper sur notre sol. Le Patriot Act n’a ainsi rien empêché de l’attentat du marathon de Boston. Simplement que ce n’est pas pareil d’avoir 2 ou 10 % de musulmans sur son sol et d’être situé sur un continent historiquement chrétien, avec ou sans proximité d’une terre d’islam.

J’espère donc beaucoup dans le fils du commandant MASSOUD, lequel était francophile et francophone ; assassiné par des islamistes qui se sont fait passer pour des journalistes français, parce que déjà en 2001, le terrorisme islamiste avait des ramifications en France, pour continuer de résister.

Et surtout que comme Al-Qaeda qui a disparu de lui-même sous les coups d’une guerre des chefs, les Talibans connaissent la même fin, sans avoir le temps de porter le sang, les larmes et la mort sur notre territoire, ni d’ailleurs trop sur le leur…

En solidarité avec la minorité afghane qui n’aspire qu’à vivre librement.




5 commentaires

  1. « en les forçant à cultiver du blé plutôt que du pavot » => Une fois de plus les journalistes de la presse généraliste sont de salopes car PAS UN SEUL, OUI PAS UN SEUL, ne fait la moindre allusion à ce que n’est pas un détail, et loin de là : l’Afghanistan est un narco état ! La production de pavot à opium est supérieure en 2020 à ce qu’elle était en 2000.
    (Et que dire des autres narco états qui produisent en grandes quantités cocaïne et cannabis ?)

    1. Il faudrait aussi regarder tous les pays par lesquels la drogue transite, par exemple pour arriver jusqu’en France. J’ai ces cartes et nous ne sommes pas surpris du résultat… Avec des complicités jusque dans l’Union européenne.

  2. Rien à redire ! les soviétiques puis les américains ont mis le feu depuis cinquante ans dans ce pays qui était jusqu’en 1973 fort tranquille, vivant en paix autour d’une royauté très respectée de tous. Je me souviens de la réflexion d’un journaliste écrivant qu’avant l’intervention des soviets il suffisait pour faire régner l’ordre et la paix dans un village afghan d’un seul policier avec son stick…Ce qu’ont fait les soviétiques et les Etats-Unis est un crime absolu contre un peuple qui n’a pas et n’aura jamais les mêmes codes que l’Occident.
    Maintenant il n’y aura probablement toujours pas de paix en Afghanistan car les différentes tributs vont se détruire et s’auto-détruire. Ce sera le retour définitif à la sauvagerie là ou la royauté afghane avait réussi le tour de force à établir un équilibre réel. Il suffit de regarder les vidéos sur le pays en 1960 pour se rendre à l’évidence que les deux grandes puissances ont absolument tout détruit avec un résultat dramatique que nous allons payer.

    1. Les Américains n’ont aucune vision dans le temps. Ils voulaient juste se venger de l’affront du 11 septembre. Et à cause d’eux et de la manière dont cela a été fait (surtout que Ben LADEN était au Pakistan), nous aurons nos 11 septembre à nous…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.