Florian GALLANT, futur maire de Wissous, se sert des départementales comme d’un marche-pied

Publié par

Florian GALLANT, candidat pour sauver l’honneur du binôme de la majorité départementale ; le seul à avoir un vrai travail (dans le sens de productif ou de créateur de valeur ajoutée) et à ne pas vivre de l’argent public d’un état, dont le parti à qui il devra son score, et dont il cache le logo, passe son temps à dénigrer le train de vie justement parce qu’il paye un certain nombre, estimé à environ 20 % de parasites improductifs.

Mais Florian GALLANT candidat surtout, pour mettre le pied à l’étrier, en vue de la démission prochaine de Richard TRINQUIER (je n’ai pas vu qu’il soit candidat aux régionales en PACA comme en disait pourtant la rumeur), et donc de futur et prochain maire de Wissous.

J’ai surtout hâte qu’il nous explique, comment en tant que LR (parti qui déteste DLF), il pouvait se trouver sur la liste d’un membre de DLF, alors que dans le même temps le candidat LR (Philippe DE FRUYT) n’était paradoxalement pas soutenu par la candidate LR Brigitte VERMILLET…

Toujours est-il que comme cela, lors de son élection début juillet 2021, il aura ainsi une ligne de plus pour sa carte de visite, et un élément récent à rajouter dans l’écriture de sa storytelling, comme s’il avait été choisi en raison de ses talents, qui devaient l’amener à devenir maire.

Alors que tout cela est vu et su depuis au moins la fin de l’année 2020 ; de la même manière que TRINQUIER a toujours su qu’il se présentait en 2020 sans l’intention d’aller au bout de ce mandat. Ce qui, dans les deux cas, ne me semble pas très très honnête vis-à-vis de l’électeur…

Bref, je trouverais plus honnête de l’annoncer, et d’expliquer que GALLANT n’a été choisi que pour se préparer à être maire de Wissous. Et on en revient sur le fait, déjà dénoncé, que le Département, comme le Parlement européen dans son genre, n’est pas le lieu où on cherche à envoyer des compétences, mais ici l’antichambre des prochaines élections municipales de 2026, tout comme l’Europe est la poubelle des politiques français.

Au fait, il s’engage manifestement aussi pour permettre aux Wissoussiens de continuer à bénéficier des augmentations d’impôts injustifiées du Département… Mais cela, il n’en parle pas. C’est comme VERMILLET, femme de convictions, qui se fait élire dans le camp de Georges TRON, qu’elle trahira contre une vice-présidence rémunérée, en promettant qu’elle n’augmentera pas les impôts locaux. On a vu la solidité de ses convictions un an après…



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.