Pourquoi les anciens combattants ne trouvent pas de nouveaux jeunes porte-drapeaux

Publié par

À chaque commémoration, les mêmes débats autour du « devoir de mémoire », la question de la transmission, et toujours les associations d’anciens combattants qui se plaignent de ne pas trouver de petits jeunes pour succéder à leurs porte-drapeaux…

Pour les fréquenter un peu, je ne suis personnellement pas étonné, tant l’image qu’ils renvoient, et dont ils n’ont pas absolument pas conscience, est terriblement mauvaise !

Alors bien sûr, il y a déjà le premier problème qu’avec la fin du service national (le service militaire ayant été supprimé en 1965) et les restrictions budgétaires des grands livres blancs de la Défense successifs, il y a de moins en moins de militaires en France, donc moins de candidats naturels pour porter les drapeaux… Or, quelle est la symbolique de faire porter le drapeau d’une association à quelqu’un qui n’a jamais connu l’armée, ni même parfois cette association ?

Mais il y a surtout la politisation du monde combattant qui est un frein majeur, à tel point que je me demande s’il ne faut pas réinventer la représentation des associations d’anciens combattants, lesquelles sont à la base des groupes de pression des combattants de 1914, voulant peser dans la politique de l’après-guerre, tellement obnubilés par leur idée de « Der des der » qu’ils ont participé à la défaite de 1940.

Donc entre telle association qui veut participer au 19 mars mais pas au 5 décembre,

Telle personne qui en désaccord avec la section départementale intervient au titre de la section locale,

Tel politique qui fait parler lui pour emmerder l’autre,

Telle personne qui se sert des tribunes des anciens combattants pour livrer un discours politique tirant au révisionnisme historique,

Tel politique qui soutient le monde combattant uniquement parce qu’il peut bouffer à l’œil dans leurs banquets,

Telle personne qui interdit la politique en ses rangs mais qui en fait quand même,

Telle association qui promet d’aider un ancien, et qui ne fait que le balader d’un service à un autre,

Je comprends parfaitement que les jeunes, de toute façon en manque de légitimité pour porter un tel drapeau, partent en courant.


Tout l’enjeu est donc de préparer l’après au plus vite, ce qui n’est pas possible actuellement, notamment pour les raisons auxquelles je viens de faire référence.

D’autant qu’au passage, vous remarquerez que même la plupart des militaires de carrière, peu importe leurs armes ou les terrains d’opération sur lesquelles ils ont combattu, s’en foutent, et ne veulent pas du tout en entendre parler. Ainsi, dans ma commune où il y a pas mal de militaires d’active, vous ne les voyez pas. Ce sont toujours les mêmes anciens de la seconde Guerre mondiale, essentiellement les appelés d’Algérie, et bien sûr les légionnaires.

Alors oui, il faut toujours tous les drapeaux pour toute la symbolique qu’ils portent. Mais il faut peut-être aussi que ces drapeaux se détachent, lorsque ce n’est plus possible, des associations qui les tiennent, ne serait-ce que pour ne pas disparaître en même temps que l’association ; certaines devant nécessairement se réinventer.



Un commentaire

  1. Il est temps aussi de puiser d’autres références dans l’histoire récente. Les commémorations sont organisées pour rappeler aux nouvelles générations les conséquences désastreuses des guerres à toutes les époques et pas seulement pour rendre hommage.
    Les crises économiques, le Sida aussi font des ravages, le Covid fait des ravage. La commémoration c’est mettre un pansement sur les blessures de l’âme. Les jeunes générations en ont autant besoin que les anciens de l’après guerre.
    Aux politiques et associations de se renouveler au lieu de rester confortablement dans les vieux schémas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.