Non, Olivier VAGNEUX n’est pas l’écrivain public au CCAS de Savigny-sur-Orge

Publié par

Cette semaine, j’ai reçu plusieurs messages, plus ou moins sur le ton de la blague, me demandant si j’étais devenu le nouvel écrivain public au CCAS de Savigny-sur-Orge. Eh non, ce n’est pas moi et je ne suis pas le seul écrivain public de Savigny.

Davantage, je l’ai été pendant près d’une dizaine d’années, bénévolement, dans le cadre de plusieurs associations, notamment le Secours catholique. Aujourd’hui, j’estime normal de travailler aussi pour gagner de l’argent, d’autant que j’ai acquis une certaine expérience.

Pour le reste, pour que DEFRÉMONT me file un travail, il ne faut vraiment pas connaître le bonhomme, haineux à mon endroit et paranoïaque pour tout ce qui relève de ma personne. Il ne peut pas défendre les intérêts des Saviniens puisqu’il est déjà à fond en boucle sur moi.

Sinon écrivain public nécessite quand même une solide culture générale, administrative et juridique. Ce n’est pas qu’écrire sous la dictée en choisissant la bonne formule de politesse. C’est vraiment comprendre ce que veut la personne et l’orienter au mieux vers le bon service.

C’est très enrichissant humainement. Malheureusement, on se retrouve souvent face à des cas insolubles. Et puis c’est là on se rend compte de la médiocrité des assurances, des administrations, de la Justice qui soit ne servent à rien soit se foutent d’aider les gens.

Et en gros, si tu as les moyens et que tu en veux, alors tu arriveras partiellement à les faire céder. Mais si tu n’en as pas et que tu n’es pas animé de cette volonté d’aller au combat, alors tu te feras avoir. Et en fait, 90 % des gens ne s’en rendent pas réellement compte. Et le jour où ils s’en rendent compte, c’est alors parce qu’ils sont les victimes de ce système.

Un écrivain public au CCAS en plus des écrivains publics dans les maisons de quartier, c’est bien mais ce n’est pas suffisant. D’abord parce que personne ne le sait. Ensuite parce que c’est fait dans un cadre déconsidérant. Enfin, parce que, comme je le proposais dans mon programme, c’est d’une grande maison de la Justice et des droits dont nous aurions réellement besoin, avec notamment des assistants juridiques et des avocats.




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.