SEVE (Savigny environnement vivre ensemble), du mauvais Élan Savigny Environnement

Publié par

Un ami me suggérait sinon pour le titre :

« La nouvelle association SEVE est « en marche » dans le mensonge »

C’est vrai qu’ils se disent « partenaires » de la fédération « Essonne nature environnement », alors que la fédération ne les (re)connaît pas sur son site internet… On me dira que la liste en ligne date de 2019 mais ne me tentez pas d’aller vérifier, par peur de ce que je pourrais (ne pas) trouver…


Bon, alors évidemment, il n’y a que les macronistes pour en faire la pub. 

À peine deux heures déjà après l’annonce de création de l’association, que j’avais quelque peu anticipée, IZARD était là pour la relayer. Un « aspirateur de voix » ai-je écrit !

Mais je ne suis pas inquiet, parce que les gens gueulent beaucoup sur le cadre de vie, mais ne s’investiront pas. Ils vont rester essentiellement entre macronards un long moment.


Mais sincèrement, ce qu’ils proposent est pour l’instant très décevant.

Déjà, pour commencer, la moitié de leurs images d’illustrations ne représentent pas Savigny ! Même la photo du chemin de fer représente une rame Z 8100 (MI 79) du RER B !

Ensuite, ils sont complètement à la masse sur la moitié des sujets. Par exemple, ils sont déjà bloqués sur la demande d’une gare Tram-train à Savigny, qui objectivement ne sert de toute façon à rien parce que presque personne de Savigny (5 %) ne veut aller à Massy ou à Évry !

C’est bien un discours de bo-bos saviniens qui ne prennent jamais les transports en commun, mais qui vont t’expliquer pourquoi il faut construire le T12. Et d’ailleurs, il faudrait leur dire qu’il y avait 12 trains en heure de pointe (entre 7 h 45 et 8 h 30) avant l’incendie du poste des Ardoines, parmi lesquels 8 trains directs. Donc ils ne maîtrisent même pas leurs dossiers !

Enfin, ils racontent qu’ils seront hyper-vigilants, ce qui ne sert à rien, d’autant plus que les décideurs n’en ont rien à faire. Au mieux, seront-ils récupérés dans une énième commission consultative où ils donneront corps, à six personnes, à la fiction de la démocratie participative.

Parce que je ne doute pas qu’ils aient envie de travailler. Mais par exemple, quand je reprends le registre d’enquête publique du Plan local d’urbanisme, je n’y trouve pas le nom de Henri DELTOUR, qui s’est soudainement découvert une passion pour le cadre de vie…

Lequel, s’il avait simplement lu les documents du T12 distribués dans sa boîte aux lettres depuis au moins 2015, aurait su ce qu’il allait advenir du parking de la gare d’Épinay sans besoin de poser sa question à la réunion publique du 14 octobre 2020. À mes yeux, il s’est humilié ce jour-là.

Je repense également, puisque SEVE dénonce les désagréments des travaux du T12 pour les riverains de la rue des Rossays ; alors même que la grosse arnaque est qu’on avait promis à ces mêmes riverains que le T12 ne serait pas dans la rue mais au niveau des voies de chemin de fer, que quand, avec des Spinoliens, ils ont eu besoin d’aide et d’informations en vue d’un recours (auquel ils ont finalement renoncé), c’est Bernard MÉRIGOT et moi qu’ils sont venus trouver ! Et même pas Élan, qu’ils ont quand même contacté, mais qui les a ignorés.


Toutes les bonnes initiatives sont à encourager, mais sincèrement pas comme cela…

IZARD créé artificiellement 1 des 3 associations qu’il essaiera de mettre dans sa commission consultative des services publics locaux, s’il est élu un jour. Mais qu’il l’assume un peu !

Pendant ce temps, la défense du cadre de vie n’avancera pas ; en tout cas pas en écrivant autant de bêtises, et pire, les Saviniens croiront alors qu’ils sont défendus, par des gens, qui encore une fois, sont déjà dépassés sur la moitié des grands sujets, typiquement le RER !



« Mur des lamentations » ; cet irrespect est à la limite de la judéophobie…



Un commentaire

  1. Concernant la question des transports en commun, ils ne se doutent même pas à quel point IdF Mobilités, et surtout les opérateurs de transport (SNCF-RATP) se contrefichent à 100000% des avis et propositions émanant du milieu associatif.
    Le rapport de force est très favorable aux opérateurs de transport et leur monopole durera jusqu’au moins en 2039.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.