Aurais-je donc démasqué Jean-François DUMOUSSEAUX que (presque) toutes les publications diffamantes à mon encontre ont disparu ?

Publié par

Bon, je ne suis pas certain que le record de Medhi MEKLAT soit tombé (ce jeune journaliste qui avait effacé en une nuit près de 40 000 tweets racistes, antisémites, homophobes, négrophobes, islamophobes et misogynes). Mais nous n’en étions sûrement pas loin.

En effet, l’auteur d’un certain nombre de publications litigieuses me visant nommément a compulsivement effacé toute la journée de ce jeudi 25 mars 2021, après mon article publié à 06 heures dans lequel j’annonçais qu’il était visé par pas moins de 9 plaintes !


Au fait, il faudra déjà lui dire qu’en application de l’article 112-1 du code pénal, cela ne lui sert à rien de tout supprimer. L’important reste que les publications existaient au jour de ma plainte. Et comme en plus, j’ai fait établir un procès-verbal par un officier de police judiciaire, au moyen d’une plainte en ligne, laquelle atteste de la réalité de ces supports, c’est donc trop tard !!!

J’en veux d’ailleurs pour preuve, les procès des auteurs de ces tweets asiaphobes la semaine dernière, alors qu’ils ne sont restés en ligne que dix minutes !

Autant vous écrire dans cette situation, que contrairement à une rumeur relayée par les huissiers, il n’y avait pas besoin de constat. J’en veux d’ailleurs pour preuve que j’ai obtenu le renvoi de JALLET devant le Tribunal de Police en ayant fait ma propre capture d’écran !


Alors pourquoi ai-je tout balancé, au risque que Machin supprime ?

Déjà pour que cela dégage effectivement du Net. Et cela commençait effectivement à apparaître sur ma première page Google.

Ensuite, parce que j’étais opportunément arrivé ce 24 mars 2021 à la fin du cycle de prescription des publications qu’il avait publié ces trois derniers mois.

Enfin, parce que je voulais être tranquille à l’approche de la validation de mon diplôme de licence, même si le hasard avait fait que le prochain cycle trimestriel se terminerait après mes examens.


Aussi, pour vous donner une petite idée du pervers, vais-je publier quelques uns des supports sur lesquels il m’a quasi-quotidiennement diffamé ces trois derniers mois.

Il faut bien vous dire que le malade mental à l’origine des différentes publications en est déjà à plus d’une douzaine de supports différents !

Mais comme je suis encore plus dingue que lui, j’ai tout copié ! Et même les caches, maintenant qu’il a supprimé. Cela va faire cher au niveau des dommages-intérêts !


Le site « Vivons Savigny sur Orge Autrement » (WordPress)


Le Facebook de Karima TIRESS


Le Facebook « Vivons Savigny sur Orge Autrement »


Le site « Vivons Savigny sur Orge Autrement » (HautetFort)


Le site Wikia Anticapitaliste (sur lequel il s’était déjà acharné sur Laurence SPICHER-BERNIER)


Oh, mais au fait, tu parles d’ailleurs exactement comme Savingrad !

Qui est par ailleurs le premier support à avoir évoqué ma supposé « quérulence », dans des termes similaires !

Est-ce que c’était toi aussi derrière ce site ? Vu que Gilles VOLLANT s’est déjà auto-dénoncé pour sa collaboration à Savingrad, et que j’ai la preuve d’une autre complicité, il ne faudra pas longtemps avant de remonter jusqu’à DEFRÉMONT !!!

Je ne serai d’ailleurs pas étonné qu’il ait demandé à calmer le jeu, voyant jusqu’où cela était allé !!!


Enfin, pour la blague, après avoir supprimé la page me concernant, l’hypocrite « Xinul » a modifié les règles qu’il s’est abstenu d’appliquer pendant des années !!!


Je termine en indiquant avoir été victime d’une tentative de piratage de ma messagerie ce même 25 mars 2021. Face à un afflux de connexions extérieures, mes droits d’accès à mon Webmail ont été temporairement coupés. Mais j’ai obtenu de SFR qu’il rétablisse le service assez vite, après une heure de galère ! Faudrait-il aussi y voir un lien ?



2 commentaires

  1. Cher Olivier,
    Tu as dû passer un temps fou à recenser toutes ces misérables accusations et approximations, sans parler de faire des constats etc.
    J’ai vu aujourd’hui qu’une nouvelle appli avait été crée :
    Bodyguard, l’IA qui débarrasse les réseaux sociaux de la haine
    Même Facebook et Twitter ne sont pas aussi bons. Spécialisée dans la lutte contre la haine en ligne, la technologie unique au monde de la startup niçoise Bodyguard détecte et bloque en temps réel les propos haineux, dès leur publication donc avant même qu’ils n’atteignent l’utilisateur, sur tous ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, YouTube…). Son secret : un algorithme du traitement du langage naturel capable de comprendre le contexte, les nuances de la langue, le langage SMS, les emojis, abréviations, mots censurés et jusqu’aux fautes de frappe. De nombreuses personnalités -chanteurs comme Bilal Hassani, des politiques et autres personnalités- s’y sont convertis. L’outil est gratuit pour les individus mais payant pour les entreprises qui souhaitent l’intégrer à leur dispositif, par exemple pour modérer en direct un live.
    Découvrez son portrait mercredi 31 mars sur latribune.fr

    Pensé que ça pourrait t’intéresser, même s’il s’agit ici plus d’insinuations que de véritables insultes.
    A+

  2. S’il s’agit de Jean-François DUMOUSSEAUX, il aura bien du mal à expliquer que ses « nobles actions » sont pour faire avancer la démocratie alors qu’il a dédaigné être candidat aux Conseils de quartier.
    J’avoue que si cette affaire se retourne contre son auteur physique, cela n’est pas pour me déplaire ayant été à plusieurs reprises l’une de ces cibles. Car même si je n’ai pas d’autres ambitions publiques que celles actuellement, ce n’est pas une raison pour rester indifférents aux propos systématiquement dénigrants d’un lâche qui se terre sous de nombreuses fausses identités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.