Sur le bilan (au conditionnel) du Conseil municipal du 25 mars 2021 par Éric MEHLHORN

Publié par

Pauvre MEHLHORN, il voit le mur foncer sur lui mais reste complètement stoïque…

Il va se réveiller jeudi matin prochain (1er avril 2021), et la commission départementale d’investiture de LR aura arbitré pour lui préférer un autre candidat.

ET CE NE SERA PAS UNE BLAGUE !!! MORT DE RIRE !


« Le groupe « Une Ambition Durable Pour Savigny » a été le seul à être force de propositions et à voter contre ce budget. »

Je voudrais déjà dire que la liste de « Une ambition durable pour Savigny, mais manifestement pas partagée par les Saviniens sinon nous aurions été réélus » n’est pas la seule à avoir voté contre le budget présenté par la majorité municipale.

Les élus de la liste « Vivons Savigny Autrement » ont également voté contre.


Je voudrais ensuite écrire que c’est dommage, pour une liste qui est si pleine de propositions pour le budget, qu’elle n’en formule aucune autres que, au conditionnel, et de manière à la fois très peu précise mais en même temps très large pour ratisser tout ce qui se présente :

« Ces sommes auraient pu être affectées aux associations qui sont en souffrance et qui œuvrent dans le domaine social, culturel ou sportif. »


Je voudrais encore dire que je me marre de lire MEHLHORN critiquer la hausse de l’enveloppe des indemnités des élus ou des frais de fêtes et cérémonies, quand tu te rappelles que le maire a commencé en 2014 par augmenter ses adjoints de 75 % (Coucou Le Parisien) et pareil qu’ils avaient été les premiers à exploser le budget Fêtes et cérémonies.

D’autant que si tu le compares à 2020, avec dix mois de crise sanitaire sur douze, tu m’étonnes que la moindre dépense nouvelle grève ce chapitre du budget par rapport à l’année d’avant.


Je voudrais enfin m’arrêter sur le « risque » que les compétences transférées à l’intercommunalité ne soient plus financées. Là encore, c’est super précis !

« Par ailleurs, les compétences que nous avons transférées à l’intercommunalité risquent de plus être financées, faute de financements. »

Et là, c’est lamentable parce que cela prouve que MEHLHORN n’a absolument rien compris au financement des compétences intercommunales, qu’elles aient été transférées ou pas. Donc qu’il a fait illusion pendant un mandat, mais qu’il n’en pigeait en réalité pas une !

Bon, il y a déjà qu’il n’était pas obligé de tout transférer comme un malade, notamment les compétences optionnelles et facultatives, parce que cela lui faisait moins de travail et qu’il percevait toujours la même indemnité à 8 000 euros brut !

Je suis toujours devant la Cour administrative d’appel pour qu’on récupère la voirie, mais mon avocate n’y croît pas, parce que le transfert ne serait pas illégal en tant qu’il était consenti par la Commune… Moi, j’y crois toujours, mais pour un vice de procédure ; pas sur le fond…

Ensuite, qu’il n’a visiblement pas compris que le financement du projet de renouvellement urbain n’était pas effectué par l’EPT au titre des compétences transférées, sans quoi il serait en fait financé par le fonds de compensation des charges territoriales (FCCT) « socle » ou « soclé ».

Non, et c’est tout le problème, il doit être financé sur les ressources propres du GOSB (donc pas par la part intercommunale des impôts locaux – taxe d’habitation et taxe sur le foncier bâti) au titre de sa compétence obligatoire de plein droit ! En tout cas, c’est l’engagement du GOSB !

Enfin, que MEHLHORN mélange apparemment le mode de financement des compétences transférées, lequel passe d’ailleurs par la CLECT qui décide du montant du FCCT ; ce FCCT étant une dépense de fonctionnement, alors que MEHLHORN semble la considérer comme une dépense d’investissement. En fait, il n’a toujours pas compris pourquoi c’est l’EPT, et pas la Commune, qui a dû emprunter pour abonder le droit de tirage de la voirie en 2019 et 2020…

Extrait du rapport CLECT du 2 décembre 2020 de l’EPT GOSB – page 23  ; réaliser de la voirie électorale la dernière année du mandat n’a pas porté chance à MEHLHORN. Maintenant les Saviniens vont devoir assumer, les intérêts en plus !!! Merci MEHLHORN d’avoir voulu financer ta réélection et de nous laisser les intérêts à recouvrer sur 10 ans !

Bref, il vaudrait mieux que MEHLHORN arrête de s’humilier, parce que plus il parle, et plus il démontre qu’il a été le spectateur de son mandat, et qu’il ne comprenait rien mais subissait en faisant mine de suivre.

Mais son parti devrait bientôt l’aider à se mettre au vert ; et je ne parle pas d’écologie !

Sa seule chance est que la commission d’arbitrage ne tranche pas mercredi soir.




 

Un commentaire

  1. Ah il a été le seul à voter contre le budget. Il écrit cela. Allons, alors je regarderais très attentivement le compte rendu de la mairie à ce sujet. Enfin quand il sera mis à disposition c’est à dire 5 jours francs avant le prochain conseil municipal (gardons les bonnes vieilles habitudes)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.