Départementales 2021 à Savigny-sur-Orge : comment Éric MEHLHORN va finalement obtenir l’investiture…

Publié par

L’auteur de théâtre COURTELINE, écrit en 1894 dans La Peur des coups : « Il n’y a de la veine que pour la canaille, on a bien raison de le dire. »

Effectivement, MEHLHORN, qui était complètement sorti du jeu, va faire un retour triomphal, obtenir l’investiture LR et se faire brillamment réélire conseiller départemental.

Et il restera vice-président du Conseil départemental de l’Essonne, à 3 459 euros par mois, jusqu’en 2028 (parce que le mandat de six ans est prolongé d’un an à cause de la présidentielle et législatives de 2027) !

Mais comment en est-on arrivé là ?


Jusqu’au mercredi 10 mars 2021, les jeux étaient déjà fait : c’était IZARD qui devait avoir la place. Tout avait été soigneusement préparé : le transfuge, pour ne pas écrire le traître, avait même acté son transfert de LaREM vers l’UDI.

Et puis au dernier moment, REDA est apparu et a fait blocage en disant soutenir la candidature de TEILLET. Alors, on ne va pas se mentir ; il n’en a rien à faire de TEILLET. Il veut juste empêcher IZARD de devenir conseiller départemental parce qu’il ne voudrait pas laisser émerger une future concurrence.

Une nouvelle réunion devait se tenir le lundi 15 mars 2021 au cours de laquelle REDA a continué de bloquer. Il n’en donc rien sorti. Une nouvelle réunion doit donc se tenir le mercredi 31 mars 2021. Il n’en sortira rien de plus.


REDA est minoritaire. Il n’emportera pas gain de cause avec TEILLET.

Au mieux, il peut négocier un TEILLET suppléant.

Donc l’hypothèse MEHLHORN titulaire peut même être dans ses intérêts !

Car finalement, un MEHLHORN titulaire et un TEILLET suppléant peut être intéressant dans la mesure où on impose à MEHLHORN de démissionner en 2024 et on fait monter TEILLET, ce qui le prépare pour Savigny en 2026, et conserve la commune à la botte de REDA.

Certains disaient même en 2019 que REDA voulait venir s’y implanter en 2020…


Mais plus largement, les partis n’aiment pas les conflits.

L’UDI n’acceptera personne d’autre que IZARD.

REDA ne cédera pas si TEILLET (Libres !) n’obtient pas quelque chose.

Pour ne donner tort à personne, LR va dire : « on est bloqué donc on va chercher MEHLHORN ».

Et IZARD sera le grand perdant, parce qu’il ne pourra pas accepter d’être suppléant de MEHLHORN !


Pauvre IZARD, il se voyait déjà vice-président du Conseil départemental et maire de Savigny !

Mais pourquoi REDA a-t-il tant tardé à intervenir ?

À mon avis, il a toujours su ce qu’il faisait.

Il a laissé IZARD passer de LaREM à l’UDI pour le briser plus facilement.

Et maintenant, IZARD est bloqué entre deux partis…

Il n’est plus à LaREM et l’UDI locale n’en veut pas.

Même si LaREM va évidemment faire comme s’il ne s’était rien passé !


En tout cas, c’est MEHLHORN qui visiblement s’en sort bien. À la faveur de deux manœuvres, l’une de l’UDI et l’autre de Libres !, qui vont échouer toutes les deux.

Là encore, il bénéficiera de sa place de sortant, et d’une sociologie électorale très favorable, pour être tranquillement réélu.

Vraiment, il n’y a de la veine que pour la canaille !



Un commentaire

  1. « Et maintenant, IZARD est bloqué entre deux partis… », c’est exactement ce que vient de me dire ce matin Alexis THILLET sans toutefois le nommer.
    Le report des élections à l’automne prochain leur donne du temps pour achever les négociations. Et la représentation des peuples dans tout ça ? bahhhhh, boffff !!!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.