Sur l’idée de Bernard BLANCHAUD de fusionner Savigny-sur-Orge avec une autre commune pour atteindre les objectifs de logements sociaux

Publié par

Plusieurs Saviniens m’ont contacté ces dernières 24 heures pour me demander si j’avais lu ce qu’avait écrit Bernard BLANCHAUD sur Facebook, qui est la nouvelle référence à suivre à Savigny, et surtout ce que j’en pense.

Celui-ci propose désormais de fusionner Savigny avec une autre commune, en l’occurrence Viry-Châtillon, pour atteindre le quota de logements sociaux.

Et même si je désapprouve cette idée, ce qui fera l’objet d’un second article, quoique le secteur pastoral de Savigny soit celui de Savigny-Viry, le raisonnement est cohérent.


Je me méfie beaucoup des écrits de Bernard, qui n’a aucune constance et qui est très facile à retourner.

On l’a vu avec sa campagne, il suffit qu’une personne dise quelque chose de différent à Bernard pour qu’il change d’avis.

Et puis sa manie de ne pas vouloir critiquer, mais d’être toujours dans le constructif. Moyennant quoi rien ne bouge et il finit à 4,24 %…

Un jour, il joue le soumis de DEFRÉMONT pour obtenir une place dans une commission bidon. Et le lendemain, comme DEFRÉMONT va lui refuser, il va rentrer en opposition. Puis le surlendemain, DEFRÉMONT va commenter son Facebook et Bernard va lui manger dans la main. Un vrai enfant !

Je vous avoue que j’ai quand même un petit peu de mal à suivre le positionnement de Bernard. Et puis surtout je ne comprends pas pourquoi il se réveille maintenant, alors qu’il va bientôt être déclaré inéligible pour quelques mois, parce que là encore, il s’est engagé à moitié puis ne finit pas, comme avec son projet de pétition contre le bétonnage qu’il a lancé il y a trois jours et qu’il semble avoir déjà oublié… Du Bernard !

Et puis ses pleurs pour les départs des agents dont certains sont des tocards qui n’avaient pas les compétences et qui avaient été placés là par copinage. Ici encore, je ne sais pas si Bernard est stupide parce qu’il le sait autant que moi et donc pourquoi, lui qui joue au chef d’entreprise libéral, il veut absolument s’entourer de minables… Enfin bon…


Donc Savigny est entouré de neuf communes pour un possible jumelage, que, pour des soucis d’efficacité, je vais lister en indiquant leur taux de logements sociaux au 1er janvier 2019, selon les chiffres disponibles sur le site de la préfecture de l’Essonne :

  • Morangis : 15,94 %
  • Paray-Vieille-Poste : 14,54 %
  • Athis-Mons : 32,20 %
  • Longjumeau : 33,42 %
  • Juvisy-sur-Orge : 26,25 %
  • Épinay-sur-Orge : 15,19 %
  • Villemoisson-sur-Orge : 13,38 %
  • Morsang-sur-Orge : 26,12 %
  • Viry-Châtillon : 34,38 %

À ce stade, je rappelle que Savigny compte 16,67 % de logements sociaux soit 2592 sur un total de 15 552 habitations.


Ainsi donc, pour essayer de compenser les 9 points de retard environ de Savigny, il faudrait envisager ce rapprochement avec les communes qui ont environ 9 points d’avance, sous réserve qu’elles aient suffisamment de logements pour cela.

Il reste donc 3 possibilités : Athis-Mons, Longjumeau et Viry-Châtillon.

Nous allons donc additionner le nombre de logements totaux et le nombre de logements sociaux des deux communes pour observer le nouveau taux.


En numéro 3, Longjumeau.

8746 logements longjumellois + 15 552 logements saviniens = 24 298 logements

25 % de 24 298 logements = une obligation de 6 074 logements sociaux

2 923 LLS longjumellois + 2 592 LLS saviniens = 5 515 LLS

Soit un taux de 22,69 %


En numéro deux, Athis-Mons

14 352 logements athégiens + 15 552 logements saviniens = 29 904 logements

25 % de 29 904 logements = une obligation de 7 476 logements sociaux

4 621 LLS athégiens + 2 592 LLS saviniens = 7 476 LLS

Soit un taux de 24,12 %


En numéro un, Viry-Châtillon

13 521 logements castelvirois + 15 552 logements saviniens = 29 073 logements

25 % de 29 073 logements = une obligation de 7 268 logements sociaux

4 649 LLS castelvirois + 2 592 LLS saviniens = 7 241 LLS

Soit un taux de 24,91 %


Ainsi donc, sur le principe, le raisonnement de BLANCHAUD est plutôt juste.

Maintenant, je vous expliquerai, dans un second article, pourquoi c’est une très mauvaise idée.

Bernard n’étant de toute façon inspiré que par une idéologie ultra-libérale, qui en plus de ne jamais avoir fait ses preuves, serait de toute façon abandonnée par lui si jamais il était aux responsabilités… C’est donc bien parce que Bernard n’a jamais été capable de conduire un projet politique jusqu’au bout (hormis le fait qu’il se soit présenté) que je doute en plus qu’il soit capable de conduire une fusion de communes.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.