Attention ! Plus que cinquante jours pour convertir vos heures acquises au titre du droit à la formation !

Publié par

Comme une très large majorité de Français, j’ai entendu ici et là que j’avais le droit à ce que l’État me prenne en charge une ou des formations par le biais du compte personnel de formation (CPF) : https://www.moncompteformation.gouv.fr/

Et soit parce que je ne sais même pas comment cela fonctionne,

soit parce que j’ai la science infuse, donc que je n’ai pas besoin de me former à mon âge, et encore moins le temps, parce qu’avec toutes ces conneries, je n’ai même pas eu le temps de finir la saison 3 de Suburra sur Netflix (excellente série pour tous ceux qui ont aimé Gomorra),

je ne m’y étais pas du tout intéressé jusque-là ; à tort.


Bref, j’ai mis mon égo de mâle blanc dominant de côté et je suis quand même allé voir ce qu’ils proposaient, découvrant au passage que j’avais droit à la prise en charge de 935 euros de formation, tout en sachant que j’ai 3 gros besoins de formation :

  • L’ANGLAIS !!!
  • l’orthographe,
  • l’articulation, qui relève d’ailleurs plus de l’orthophonie.

Et juste parce que je traîne une grave blessure dans mon orgueil de ne pas avoir dépassé les 900 points (sur 1000) à Projet Voltaire, qui est une plate-forme pour apprendre toutes les difficultés de la langue française sur lesquelles on se fait tous avoir ; et mes fidèles lecteurs voient que je laisse quand même passer un certain nombre de coquilles, qui ne sont pas uniquement le fait du correcteur automatique, j’ai choisi de repasser le Projet Voltaire.


Et vous, que faîtes-vous de vos droits formation ?

Ou quelles formations recommandez-vous si vous en avez déjà suivies ?

Sachant que vous ne pourrez plus utiliser vos heures, converties en euros, acquises avant 2014 pour les salariés du secteur privé et avant 2016 pour les salariés du secteur public après ce 31 décembre 2020 !!!



4 commentaires

  1. « formation est intégralement dématérialisée » : ha ha ha quelle rigolade !

    Et tu fais comment pour demander une précision au formateur pendant le cours ? Eh ben tu peux pas ! Et c’est justement, pour ça que les enseignants du secondaire font un coup de force en passe de réussir pour pouvoir faire cours devant une caméra. Ils ne sont pas dérangé par les questions des élèves et encore moins par le chahut.

    Alors moi j’ai une idée absolument géniale, comme pour la messe du dimanche, une seule messe pour tout l’espace télévisé francophone, et les curés en local ne servent plus à rien, là tu fait un seul cours de télévision scolaire pour tout l’espace francophone et après … tu peux virer tous les autres enseignants qui ne servent plus à rien !
    => Et les les enseignants, ils sont sont furax, ils se disent, mais c’est qui ce connard ? Ben ouais, mais en attendant, à l’issue du premier confinement, j’attends toujours le premier qui oserait nous dire que le contact avec ses élèves lui manquait (Tant que la paye elle tombe, tout va bien, n’est-ce-pas ?)

    1. Au niveau de l’orthographe, leurs leçons sont bien faites et l’algorithme, à l’usage, me connaît certainement mieux qu’une personne qui pourra difficilement faire mieux que la leçon qui est à apprendre bêtement et méchamment.

  2. Quand tu as plus de 50 ans, tu n’as plus vraiment envie d’aller t’emmerder dans une formation d’une semaine qui ne te sert à rien dans ton travail.

    Pendant une semaine, tu devras t’emmerder dans des transports en commun pourris pour rejoindre ton lieu de formation, tu devras rester toute la journée dans locaux étriqués au coeur de Paris, tu devras chercher un boui-boui bien bien cher pour te sustenter le midi et car il n’y a pas de prise en charge du repas du midi. À la fin du stage, on te remettra royalement un bout de PQ en guise d’attestation, un lien internet pour télécharger le powerpoint moisi du formateur et si tu as le bohneur d’avoir un support papier, ce sera un fascicule noir et blanc bien cradingue photocopié de travers, avec une agrafe mal fixée dans l’angle, et en recto-verso des fois que tu sois tenté de récupérer la face vierge pour en faire du brouillon. Enfin à ton retour de stage, tu découvriras, oh joie, que les bullshit jobs (travaux bouse de vache), que tu avais laissé avant ton absence, ont fait plein de petits entretemps.

    Et pour les provinciaux, c’est encore pire, car il faut en plus qu’ils s’emmerdent en plus à trouver un lieu d’hébergement !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.