Référendum pour les animaux : ce que défend réellement le nouvel animaliste Alexis IZARD

Publié par

Je ne sais pas vous, mais je trouve que l’ami Alexis en devient ridicule dans son obstination à défendre au niveau local le référendum pour les animaux, qui d’une part n’a rien à voir avec la commune et ne me semble pas réellement être une priorité pour Savigny ; et d’autre part a juste été refusé parce qu’il aurait fallu en faire un vœu.

À titre de comparaison, les élus de Vivons Savigny Autrement travaillent en ce moment sur des questions relatives au bétonnage ou à l’intégration intercommunale, qui me semblent des sujets autrement plus locaux et plus importants pour les Saviniens.


En fait, et n’en déplaise à Christophe-Reynald MICHEL, trop bien pour respecter les STOP lorsqu’il est sur sa patinette électrique quand il revient de faire ses courses proprement rangées dans son petit sac en toile de jute, LaREM est bien devenu comme l’indiquait Pierre PERSON, ancien n°2 de La république en marche, lors de sa démission, sur Télégram à MACRON, « un parti « exsangue », un « mouvement de bourgeois » qui n’a « plus aucun jus » et des militants qui « ne savent plus où ils habitent ». »

Au passage, sachez que Pierre PERSON a été remplacé par Jean-Marc BORELLO, accusé par plusieurs jeunes hommes de harcèlement et d’agressions sexuelles dans son entreprise. Et BORELLO de se défendre que ce serait dans la culture de son entreprise. Lire le très bon papier de Libération.


Bref, Alexis, il est bien gentil mais il ne connaît pas grand chose aux animaux et au bien-être animal. Il cherche juste à gratter quelques voix supplémentaires.

Comme avec le sujet de l’islam, il est super naïf et ne se rend pas compte qu’il fait le jeu des intérêts de Xavier NIEL et compagnie. Ou alors c’est vraiment un très sale type !!!

Puis encore une fois, ce serait bien que Alexis, au nom de notre anthropologie, ait la même considération pour les autres Hommes que celle qu’il prétend avoir pour les animaux.


Je passe rapidement sur la malhonnêteté d’appeler ce machin « référendum pour les animaux », comme si quelqu’un allait lever la main et dire qu’il était contre. Cela n’aurait pas plus de sens.

Et puis on mélange tout, les expérimentations sur les animaux, les cirques et delphinariums, l’élevage intensif en cage et l’élevage de fourrure et l’interdiction de la chasse.

Je ne m’attarde pas sur les différentes nuances entre les élevages qui durent 28 jours et ceux qui durent 120 jours ou encore l’absence de définition claire d’animaux domestiques, ni même sur les différences entre les types de chasses, dont rien n’est précisé dans le texte du RIP.

Et je fais semblant de voir qu’il n’y a pas réellement d’alternatives proposées, parce que le but n’est pas tant de protéger les animaux que de proposer une nouvelle économie agro-industrielle sans animaux parce qu’ils génèrent des surcoûts.


Sur la chasse, beaucoup ne la voient que comme le hobby des connards pour lesquels MACRON a divisé par deux le coût du permis de chasse parce qu’il leur avait fait cette promesse pour qu’ils votent pour lui en 2017.

La chasse aux sangliers est pourtant une nécessité pour préserver l’équilibre des forêts et éviter justement que ces animaux se retrouvent sur les routes, à défoncer les voitures de ceux qui les heurtent ou dans les villes.

Interdire toutes les chasses va juste permettre à des animaux qui n’ont plus d’autre prédateur que l’Homme de prospérer un maximum, avec toutes les conséquences écologiques néfastes liées à la surpopulation d’une espèce.


Sur l’expérimentation sur les animaux, beaucoup ne comprennent pas qu’outre qu’on ne le pratique déjà que lorsqu’il n’existe pas d’autres alternatives et pas pour le plaisir de faire souffrir d’autres animaux (près de 80 % étant des souris de laboratoire), tout est bloqué par l’Union européenne du fait de la directive 2010/63/UE1 relative à la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques.

C’est quand même un comble qu’un européiste convaincu, qui est toujours à trouver l’UE magnifique, n’ait pas conscience que ce soit elle qui est responsable de ce qu’il dénonce.

Et que l’UE a déjà refusé en 2015 de revenir sur ce texte et qu’une modification substantielle de la loi française ne serait pas constitutionnelle (même si en réalité, elle ne changerait rien parce que les tests continueront au prétexte qu’il n’y a pas d’autres alternatives).


Sur l’élevage intensif, en cage, il y a des animaux que l’on a besoin de mettre dans une cage spéciale au moment de l’accouchement, notamment pour ne pas qu’ils écrasent leurs petits, que l’on appelle d’ailleurs aussi une caisse de mise bas.

C’est aussi cela que les référendaires veulent interdire pour 2025…

Et à côté, ils ne créent une obligation d’élevage en plein-air que pour 2040 et ne prônent pas un retour de l’agriculture paysanne qui serait pourtant la solution de bon sens.


En réalité, tous ces gens qui disent aimer les animaux sont manipulés pour tuer économiquement l’élevage français, dans l’intérêt de ceux qui ont besoin de faire vivre tous les traités économiques transcontinentaux qui nous contraignent à importer des produits agricoles en échange de la vente de certains de leurs produits.

Pour les pauvres, on continuera à leur proposer des fausses viandes de merde, essentiellement composées de nerfs, de graisses et d’eau, issus d’élevages intensifs en cage, mais elles ne seront plus françaises, quoiqu’elles ne l’étaient déjà pas beaucoup vu les normes européennes.

Et pour les riches, on passera à une très bonne viande importée (type bœuf de Kobé) dans un esprit flexitarien ou à la viande artificielle à base de plantes (le fameux steak de soja ou de quinoa) et à l’agriculture cellulaire dans un esprit végétarien.

Et comme par hasard, Xavier NIEL, à l’initiative du référendum, qui se préoccupe tellement de souffrance animale qu’il vient de racheter Paris Turf parce que les courses de chevaux respectent les droits des équidés, vient d’investir entre autres dans le fonds Kima Ventures qui développent ces fausses viandes.

Mais cela, les quelques crétins carencés qui défendent le référendum, n’y voient pas de problème ni de contradiction…


En conclusion, Alexis est là aussi un « idiot utile » de la prétendue cause animale ; en réalité un VRP des intérêts de NIEL et compagnie.

Il ne maîtrise visiblement pas son sujet, sauf à faire le grand écart permanent, non sans adopter au passage quelques positions contradictoires.

Pauvres imbéciles de Saviniens qui ont voté pour lui en imaginant l’énergie de la jeunesse et qui se retrouve avec un lobbyiste qui porte des causes bienpensantes et sans rapport avec la ville ; auxquelles causes lui, pas plus que ses colistiers bourgeois, ne comprennent rien des enjeux.




2 commentaires

  1. Au dernier conseil municipal, j’ai dit à JM DEFREMONT, qu’oser proposer ce voeux ou cette motion (on s’en fout du terme exact) au maire de n’importe quelle commune rurale, le promoteur en ressortirait à l’horizontale (avec un grand coup de pied au fesse).

    Le bien être animal doit s’appliquer jusqu’au moment ultime, c’est à dire l’étourdissement de la bête au moment de l’abattage, ce que la proposition de référendum oublie bien curieusement !

    Quand à l’interdiction du moindre élevage en cage, ils iront l’expliquer non seulement aux « quelques » ruraux qui élèvent des lapins mais surtout aux propriétaires de volailles en cage en milieu urbain et qui justement (et là c’est une bien fortuite coïncidence), consomment leurs viandes abattues sans étourdissement préalable pour des motifs religieux.

    Ce projet de référendum est une déclaration du guerre (une de plus) à la France rurale et agricole qui est déjà très mal en point. En ce qui me concerne, jamais, je ne voterais pour ce torche cul !!!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.