Enedis alerte d’un défaut potentiel grave sur certains disjoncteurs de branchement changés récemment

Publié par

J’aime bien qu’ils soient obligés de préciser dans leur courrier qu’ils ne sont pas dans une démarche à caractère commercial et que cela n’a pas de rapport avec le compteur ou avec le contrat nous liant avec notre fournisseur d’électricité. Pour ma part, je résiste toujours à Linky et je ne m’en porte pas plus mal.

Donc j’ai reçu un courrier URGENT du 14 octobre 2020 m’indiquant un défaut potentiel sur mon disjoncteur, qui s’il a été changé récemment, pourrait avoir un système de déclenchement différentiel qui ne fonctionnerait pas, vraisemblablement à cause d’un composant défectueux fabriqué à l’étranger, selon ce que j’ai pu en lire ailleurs sur internet…

Les disjoncteurs concernés portent un code barres et un numéro de série bien visibles. Ce qui n’est pas mon cas puisque j’ai toujours mon disjoncteur originel de 1989, sur lequel est néanmoins intervenu un technicien il y a deux ans pour réduire à moindre coût la puissance de mon installation électrique (puisque je bénéficie du chèque énergie).

Au passage, leur site est foireux puisque cela fait trois jours que j’attends qu’ils m’envoient un courriel, qui est pourtant bien en cours d’expédition quand je les appelle. Pensez à leur téléphoner à proximité de votre disjoncteur pour leur décrire et répondre à leurs questions. Ils vous demanderont enfin de leur envoyer une photo de l’appareil pour clôturer le dossier.






 

Un commentaire

  1. De toute façon le disjoncteur principal a une protection différentielle calibrée à 500 mA, et avant que ça se déclenche, tu as largement le temps de chanter les magnolias et même pour toujours ! C’est bien pour ça que les tableaux électriques depuis au moins 30 ans sont équipés d’un second front de disjoncteurs différentiels, cette fois ci à 30 mA. Un appartement d’un célèbre chanteur en eu été équipé en mars 1978 que l’avenir de la variété française en eu été changée (ou pas ?)
    Autrement, ça n’aurait pas coûté un centime de plus d’équiper Linky d’une protection différentielle. Mesurer le courant sur un fil, le mesurer sur le second aurait été possible très simplement, d’autant que Linky a déjà un dispositif de coupure totale d’alimentation en cas de dépassement d’intensité par rapport l’abonnement souscrit. Tout était en place ! Bah on dira que c’est de la faute au cégétistes d’Enedis (Ex ERDF, ex EDF) qui ne pensent vraiment à rien d’autres qu’à leur CE financé par un 1% du chiffre d’affaire au lieu des 1% de la masse salariale et à leur tarif préférentiel à 10% du tarif heures pleines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.