Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : les trois victoires de Abdoullakh ANZOROV

Publié par

Ne suffisait-il pas qu’un terroriste ait pris la vie d’un de nos compatriotes parce qu’il enseignait la liberté d’expression et exerçait l’esprit critique de ses élèves ?

Est-il maintenant vraiment nécessaire de faire gagner les idées du terrorisme islamiste en modifiant notre mode de vie, en réduisant nos libertés et finalement en sacrifiant toujours plus la République ?

Par ses différentes réactions irréfléchies, le Gouvernement fonce dans la direction désignée par le terroriste. Ce faisant, il prépare le terrain à de nouveaux attentats.


La première victoire du terroriste va être une sanctuarisation des programmes d’enseignement, notamment de l’Histoire et de l’éducation civique et morale qui vont devenir incritiquables, alors qu’ils sont déjà très mauvais. De moins en moins scientifiques et de plus en plus politiques, ils ne font plus que juger un passé à l’aune de critères moraux d’aujourd’hui.

J’ai 28 ans et j’ai fait toute ma scolarité dans le public, avec cette interdiction implicite d’être fier de mon pays. Tous les débats autour des lois mémorielles me font doucement sourire parce qu’on m’a toujours appris que la colonisation était une saloperie, dans laquelle la France n’avait fait que réduire en esclavage de pauvres gens pour pouvoir s’enrichir.

Ne nous étonnons donc pas que des gens à qui on a mis dans la tête que nous sommes détestables et qu’on les a maltraités pendant des siècles, nous détestent et veulent se venger.

Notre ethno-masochisme est une justification à ce que nous soyons sortis de l’Histoire par des gens qui pensent justement qu’ils sont l’aboutissement de l’Histoire.


La deuxième victoire du terroriste va être une nouvelle loi de censure des réseaux sociaux et de l’internet, qui en plus de ne pas pouvoir atteindre son objectif, fera de nombreux dommages collatéraux et réduira considérablement la liberté d’expression sur des motifs tous plus contestables.

Il n’y a qu’à voir comment Twitter est en train de filtrer les actualités et décréter ce qui relève de la désinformation, dans une indifférence assez générale. Finalement, nous sommes prêts à ce qu’un algorithme soit aussi juge de notre expression.

De toute façon, en 2020, avons-nous vraisemblablement renoncé à dire que le problème était d’une part l’islamisme et d’autre part que des gens puissent adhérer aux thèses islamistes… Non, le problème semblent être les réseaux sociaux.

Il pourrait également s’ensuivre une disparition progressive du « pseudonymat » sur internet, à laquelle je suis personnellement favorable, mais qui là encore intervient fort mal à propos, d’autant que les protagonistes de l’affaire ne se sont pas cachés.


La troisième et dernière victoire du terroriste sera un durcissement de la loi sur le séparatisme, pour montrer qu’on est fort face à l’islamisme. Et on va confier aux maires corrompus et aux préfets obnubilés par la paix sociale de l’appliquer, alors qu’ils sont responsables et complices de la situation.

Et les musulmans l’ont bien compris, c’est une loi contre l’islam et contre les musulmans en France, sur des sujets que la République a été trop lâche pour régler au cas par cas, les uns après les autres, avec un Parlement et une Justice qui ont pu manquer de fermeté.

Moyennant quoi on emmerde juste les familles qui voulaient faire l’enseignement à la maison, parce que le système scolaire est inadapté à tous les enfants, et accessoirement les catholiques qui ne pourront plus faire venir de prêtres formés à l’étranger sans un tour de passe-passe.

Tout en indiquant à tous les musulmans de France que la République les déteste et qu’elle souhaite leur intégration dans un système qui méprise leur foi et leur religion.

En contexte de crise économique, c’est un bon terreau pour développer le terrorisme islamiste. Surtout quand les imams formés à l’étranger, mais œuvrant pour des puissances étrangères avec lesquelles cela ne nous dérange pas de commercer, vont être remplacés par des imams auto-proclamés sur lesquels les services de renseignement feindront d’avoir une surveillance.


J’aurais également pu faire un paragraphe sur l’épuisement supplémentaire des policiers qui vont désormais devoir faire les sorties de collèges, alors que Samuel PATY s’est fait assassiner sur le chemin de son domicile. Mais le Gouvernement a besoin de bouger et de communiquer, pour faire croire qu’il agit. Oui, il agit pour foutre toujours plus la merde. Il justifie et donne raison aux terroristes, de leur point de vue. Il prépare les futurs nouveaux attentats…

Or, nous ne pourrons pas nous en sortir tant que nous ne connaîtrons pas et que nous ne comprendrons pas l’islam. Tant que les politiques seront pourris car dans le calcul électoraliste par rapport aux voix des citoyens musulmans. Tant que la situation économique et sociale ne sera pas apaisée, et qu’on ne cessera pas de considérer les citoyens musulmans comme des indigènes. Enfin, tant qu’on apprendra pas à la population à réfléchir, penser et critiquer.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.