ZFE de la MGP : la carte que Patrick OLLIER ne veut pas que vous voyez !

Publié par

Sans quoi je n’aurais pas eu besoin d’un jugement du Tribunal administratif de Paris pour le contraindre à me la communiquer.

Mais alors qu’est-ce que cette carte du 07 février 2019 possède de si spécial ?

Sinon qu’elle fait éclater au grand jour le manque flagrant de courage politique de nos chers élus ?



Le 12 novembre 2018, les élus de la Métropole du Grand Paris (MGP) décidait de la création d’une ZFE (Zone à faibles émissions).

Mais si vous savez, le règlement qui interdira de franchir l’A86 pour se rendre à Paris en juillet 2022 aux Crit’Air 3 et au 1er janvier 2024 aux Crit’Air 2 (c’est demain les amis !)

Approuvé entre autres par les élus de l’Essonne qui ne sont pourtant absolument pas concernés pour l’instant ; mais qu’ils se rassurent, la ZFE sera bientôt chez eux !


Et donc, à quelques minutes d’intervalle, on passe déjà de 12 élus contre la ZFE avec 19 abstentions, à seulement 11 abstentions (et 0 opposition) pour demander dans un vœu que l’État finance la mise en place de la ZFE.


Ne vous emmerdez pas à lire les textes des délibérations. Allez directement aux résultats des votes.




Et puis, le 07 février 2019, près de trois mois après, le président OLLIER présente cette carte qui montre que les élus ont de très faibles convictions écologiques (mais davantage de convictions électorales) et que finalement empêcher les pauvres de prendre leur voiture (plutôt que d’aider à financer la rénovation des logements) pourrait leur coûter leur réélection.

Et donc on passe de 12 contre et 19 abstentions à 3 élus qui ont oublié de répondre à la consultation, 9 qui sont contre, 6 qui aimeraient ne pas le faire (« plutôt défavorable »), 11 qui sont réservés ou qui attendent encore pour se prononcer et 10 qui sont plutôt favorables mais visiblement pas tant que cela…

Bref, ils étaient 31 à ne pas vouloir de la ZFE en novembre 2018 et ils sont 39 en février 2019, ce qui veut dire qu’il y en a au moins 8 qui soit ont changé d’avis, soit ne voulaient pas tant que cela de la ZFE puisqu’ils ne sont plus si chauds pour la mettre en place… De la dure différence d’acter un bon principe puis de le mettre concrètement en application.

La transition écologique est donc loin d’être gagnée avec des élus aussi peu convaincus qui n’assument même pas leurs décisions, mais surtout avec cette écologie bobo qui se donne bonne conscience à faire la chasse à la voiture parce qu’elle représente 14 % des émissions de CO2 de la région, et qui néglige les 86 autres pourcents…




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.