Hommage à Jacques LAGRANGE

Publié par

Pour tout avouer, je n’appréciais pas franchement Jacques LAGRANGE, de par ses idées ou ses comportements, et je pense que c’était réciproque.

Pour autant, je ne sais pas s’il me considérait comme un dangereux catho-nazi, à l’image de nombre de ses collègues socialistes. Je pense quand même que oui.

Mais le moins qu’on puisse reconnaître est qu’il était un homme de convictions, qui s’est donné pour Clair-Village, pour la section PS locale de Savigny-sur-Orge « Le Poing et la Rose » et plus largement pour la défense du cadre de vie à Élan Savigny environnement, particulièrement pour de meilleurs transports (même si je pense qu’il s’est égaré par son soutien au T7 et au T12) et contre les survols et nuisances aériennes.

C’est lui qui m’a sensibilisé au combat des trajectoires directes, et aujourd’hui, il faut continuer cette lutte.

Je l’avais d’abord côtoyé en tant que secrétaire du Club clair village, où il m’avait aidé et soutenu dans mes démarches pour recréer une bibliothèque associative qui fut un flop.

Et puis en 2012, nous avions été assesseurs ensemble dans un bureau de vote de Ferdinand-Buisson de mémoire, à moins que c’était à Chateaubriand, et nous avions pas mal discuté ensemble.

Il y a eu tous les événements autour d’Élan Savigny environnement, et moi qui ai finalement pris le parti de mes amis Jean-Marie CORBIN et MÉRIGOT, me rendant compte qu’Élan était majoritairement composé de gens très bien intentionnés sur le principe, mais qui finalement se satisfaisaient de se faire mousser en participant à d’innombrables commissions Théodule ne débouchant sur rien, tandis que comme Circule, ils étaient les derniers informés de tout, tenant au passage le rôle des idiots utiles dont les puissants se servent pour dire qu’il y a participation citoyenne. Perso pas en mon nom.

Nous n’aurons malheureusement pas pu aller plus loin, discuter de nouveau, apaiser les frictions.

J’écris peut être cela avec hypocrisie car je ne sais réellement au fond de moi si j’en avais réellement envie.

Alors je vais juste écrire merci pour ces engagements, nécessaires en société. Et surtout pour permettre le débat d’idées.

Car je préfère quand même polémiquer ou me disputer avec des gens qui défendent des convictions que contre des mollusques politiques dépourvus de colonne vertébrale idéologique.

Je veux quand même m’étonner d’avoir appris son décès par ses voisins de Clair-Village, et non pas par la bande socialiste. Rappelons qu’il a quand même été le mandataire financier de Pierre GUYARD aux municipales de 2014.

Je finis en présentant mes condoléances à sa femme, à ses enfants et à ses petits-enfants.

LAGRANGE reste un homme que j’ai aimé combattre sur le plan des idées, et ce combat grade un goût d’inachevé.



Un commentaire

  1. Même si les 10 premières années s’était bien passées, je garde un dernier souvenir amer d’un homme hautain et méprisant lors de la dernière réunion du CA d’ELAN Savigny-Environnement début décembre 2013. J’y faisais figure de traitre à l’association pour déviances et autres accusations sino-staliniennes. Je commençais sérieusement à me lasser de leurs discours d’écologie punitive voire répressive (au demeurant si vous aimez vraiment ça, votez DEFREMONT, c’est le candidat qu’il vous faut) et d’être le jeune larbin trésorier secrétaire de leurs élucubrations screugneugneu déconnectées de la réalité. Mon seul regret : ne pas avoir gardé un enregistrement sonore de ce mémorable CA attestant mes propos. Cela restera paroles contre paroles. Je t’aurais fait écouter l’enregistrement à l’époque, cela t’aurait permis de cerner plus rapidement le fonctionnement interne de cette association qui t’a manipulé par le bout du nez au cours de la campagne électorale de 2014.

    Tu as fait du chemin sur l’appréciation de cette association. Mme BOURNER (la présidente d’ELANSE par intérim ?), te faisait la gueule au voeux 2020 du maire MEHLHORN. Et Dominique CATERINI son ancien président a quitté la ville de Savigny sur Orge à l’automne 2019 non sans léguer aux Saviniens la rue de la Montagne Pavée définitivement en sens interdit y compris pour les vélos, un comble pour des défenseurs des circulations douces !

    Monsieur LAGRANGE avait certes une plume aisée, mais il n’en avait pas le monopole Toi comme moi, nous ne sommes pas en reste, nous savons écrire comme il faut, c’est même parfois très « cash » !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.