Municipales 2020 à Savigny-sur-Orge : ce colleur de Bien Vivre à Savigny décolle et arrache les affiches des autres !

Publié par

Ils ne sont vraiment pas très malins à Bien Vivre à Savigny…

Ils savent que je sors de la messe vers 12 heures 30.

Et c’est l’heure à laquelle ils choisissent d’aller coller, en commençant par le panneau devant l’église, après avoir perdu leur matinée sur le marché Davout comme tous les dimanches matins ! Vieux réflexe de boomer, c’est comme cela qu’on gagnait une élection en 1983.


Évidemment, je commence mon petit tour pour tout recouvrir. Et il faudrait qu’ils comprennent que cela va être comme cela tous les dimanches, parce que je vais à la messe tous les dimanches ! Et il faudrait aussi leur rappeler que c’est parce qu’il y a la messe qu’on ne travaille pas le dimanche. J’invite tous les laïcards à aller bosser le dimanche !

Et certainement en colère, ou plutôt à court d’affiches, voilà qu’ils se mettent à tout décoller et à tout arracher, sans qu’il n’y ait plus rien sur les panneaux. J’étais en voiture, je n’ai pas pu faire de photos ni m’arrêter, mais j’ai tout vu dans la rue de Champagne ! Et quand je suis repassé cinq minutes plus tard, il n’y avait pas d’affiches.

Dans ces conditions, je ne vois pas pourquoi je respecterais plus leur affichage, et j’annonce qu’à mon tour, je vais commencer à décoller s’ils veulent jouer à cela.

De toute façon, moi j’ai le droit puisque je suis un catho-nazi d’extrême-droite, alors qu’eux non, parce qu’ils sont la gauche morale bienpensante de bons petits vieux blancs.


Puis surtout, il faudrait qu’ils apprennent à coller, et à pas faire de bulles, en oubliant des coins.

D’autant que je sais très bien qu’ils me décollent parce que je retrouve mes morceaux d’affiches dans les poubelles après leurs deux passages par jour, privilège de retraités.

Puis dans cette couche d’affiches, il n’y a bien qu’eux. Est-ce que pour des écolos, ils se recouvriraient eux-mêmes 4 fois de suite ? Mais comme c’est du papier recyclé, ils peuvent tout se permettre !

Au moins, dans tout cela, ce sont les affiches de IZARD qui n’ont pas survécues…


Dans un prochain article, je commenterai le tract-invitation de Jean-Marc.

Je n’aime pas sa dérive catastrophiste sur l’urgence climatique, que je ne conteste pas.

Mais je me réjouis par avance de lui expliquer que même sans changement climatique, l’eau continuera de monter (comme fait le niveau des océans depuis 13 000 ans), et qu’il y aura toujours des catastrophes climatiques, comme il y en a toujours eu dans l’Histoire, même s’il y en a plus et à un rythme plus soutenu qu’avant. Ce qui me dérange profondément dans le discours des climato-catastrophistes est qu’ils donnent l’impression de pouvoir tout arrêter net !




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.