Aidez Bernard BLANCHAUD (Saviniens, demain vous appartient) à trouver des dons pour financer sa campagne

Publié par

Malgré les gentillesses que j’envoie régulièrement à Bernard, je n’oublie pas qu’il est un de mes alliés pour achever MEHLHORN ; et avec FABRE, nuire à IZARD.

Je rappelle encore ici, puisqu’on me le reprochait encore hier soir, que j’ai proposé à Bernard d’être mon n°3, alors même que Bernard avait dit qu’il ne voulait pas être maire, mais simplement adjoint. Mais que c’est lui qui n’a pas voulu parce que je suis un petit con et un jeune merdeux. Et je rajoute que je n’ai pas voulu être son n°3, parce que j’estime être plus compétent que lui, et avoir plus bossé sous ce mandat, donc plus mériter d’être n°1.


Bref, Bernard a besoin de vous ! (moi aussi d’ailleurs, même si j’en suis environ à 2000 euros de dons de mes soutiens uniquement, mais j’ai moins besoin que lui, parce qu’il a peut-être fondé plein d’entreprises et gagné beaucoup d’argent, mais qu’il n’a pas 16 000 euros. Moi, je le redis, même si c’est tabou, j’ai hérité 100 000 euros de mes grands-parents, placés sur une assurance-vie que je rachète progressivement. Donc en attendant, celui qui ne sait pas gérer son épargne, et donc, dont je me demande comment il pourra alors gérer les finances de Savigny, c’est Bernard, ce n’est pas moi…)

Il y a quand même une incohérence dans son discours parce que son mouvement, qui n’est pas indépendant, est une déclinaison locale de Nous citoyens, même s’il essaie de nous faire croire que c’est Nous Saviniens qui soutient Nous citoyens. Bref, retenez-en juste que Nous citoyens n’a aucune thune à filer à Bernard.


BLANCHAUD (je l’écris pour ne pas répéter Bernard) cherche donc 16 000 euros…

(Pour comparaison, moi c’est 20 000, même si je ne les cherche pas vraiment puisque je les ai déjà, mais encore une fois, si cela peut vous aider à défiscaliser… Je l’écris pour vous, et le pire est que je suis sincère, pour une fois).

  • Pour imprimer des tracts, en lui souhaitant qu’il fasse mieux que sa première merde, son premier tract qui est vraiment raté (car surchargé sur un A4 plié en deux).
  • Pour un local de campagne. Il paraît qu’il veut louer le local d’un ancien coiffeur en haut du Boulevard. J’essaie de lui dire que cela ne sert à rien, et que tant qu’à faire, il aille à la gare comme IZARD, mais il s’en fout. Il va juste se ruiner inutilement, parce que c’est un style de campagne d’un autre temps.
  • Enfin, pour acheter des babioles qui ne lui serviront à rien parce qu’elles ne disent rien de son programme et de ses propositions, et qu’il a d’ailleurs déjà achetées.

Il n’a pourtant qu’à faire comme MEHLHORN et MARSAUDON avant lui, il vend les places d’adjoints sur sa liste, et ceux-ci se rembourseront avec les indemnités. Et je ne vous parle même pas dans le contexte de la retraite des élus !!!

Moi, c’est une pratique qui me répugne, et comme je suis un connard qui méprise l’argent public, je n’exige rien de mes colistiers, et pire, je leur suggère que s’ils veulent faire un don, ce soit leur conjoint qui le fasse (merci le compte commun), et ainsi, ils ont la déduction, et tout le monde est content. La fiscalité du don est effectivement injuste, mais en attendant, elle permet de financer de belles causes comme la mienne, je veux bien entendu préciser au service des Saviniens.

Pour la petite histoire, qui me permet encore de tout ramener à moi, sachez que j’ai refusé, après en avoir parlé avec la personne, un don de 100 euros d’un Savinien qui commence à « perdre la tête », parce que je n’étais pas certain de la lucidité de son don.


Pour le reste, Bernard oublie de préciser que les 66 % sont déductibles dans la limite des 20 % imposables.

Je trouve étrange qu’il ne cite pas le nom de son mandataire financier. Pourquoi veut-il garder ce secret ? Je vais soupçonner qu’il ne l’a pas encore…

C’est bidon qu’il propose une copie des comptes de campagne, qui ne seront rédigés qu’après l’élection. À titre de comparaison, les miens sont disponibles en ligne en accès libre (faut juste que je mette la page à jour et que je vous passe le lien).

Il écrit encore une bêtise sur le remboursement de l’apport personnel qui n’est possible que dans la limite de 47,5 % du plafond des dépenses. Mais cela devrait passer dans sa situation.

Enfin et surtout, il raconte une énorme connerie !

Parce que tous les dons qui lui seraient faits de personnes qui deviendraient ensuite ses colistiers seront automatiquement requalifiés en apports personnels des candidats.

Donc non, tous les gens qui lui donneront, puis qui se retrouveront sur sa liste, n’auront pas droit à la déduction fiscale.

Mais ils pourront effectivement être remboursés, à la seule condition que Bernard atteigne 5 % et qu’il fasse valider ses comptes. Et vu la connerie qu’il vient d’écrire, je ne connais pas bien comment son mandataire pourra lui présenter des comptes d’équerre…

Surtout que Bernard n’a visiblement pas compris la part de proportionnalité entre son investissement utile de campagne, et son score aux élections… Mais je m’égare ici dans une science politique qui n’est pas exacte. Puisse-t-il me donner tort !


appel-BB-dons



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.