Une critique négative et destructive du marché de Noël 2019 à Savigny-sur-Orge

Publié par

Je n’aurai pas ici les scrupules de notre futur maire Bernard BLANCHAUD, qui comme un Nicolas DUPONT-AIGNAN, se croît obligé de s’excuser dès qu’il dénonce. Cela promet s’il est élu. Il ira dans un sens mais pas tellement parce que cela pourrait froisser les gens de l’autre sens. Bref, un vrai centriste qui ne sait pas où il a mal, ce qui se traduira par une insupportable mollesse par laquelle il ne fera plus rien pour ne mécontenter personne.


Je trouve que le marché de Noël de Savigny est de plus en plus nul, surtout par rapport à ceux des villes voisines, notamment Athis ou Morangis.

Bien sûr, il y a la critique qu’on ne décore que des bouts de Savigny, ce qui est toujours discriminant pour certains commerçants.

Mais il y a aussi le thème des décorations, avec des sujets qui n’ont rien à voir avec Noël.

Et c’est tout le problème du marché de Noël de Savigny qui vend pour moins de la moitié des produits de Noël. Avec en plus des revendeurs qui font une forme de concurrence déloyale aux artisans, avec des produits qui viennent de Chine ! Comme si on ne pouvait pas obliger au Fabriqué en France…

Effectivement, c’est dommage de ne pas avoir installé la patinoire. Tout cela pour laisser la place au chalet du Père Noël pour créer une ambiance, qui n’est trouvée qu’à moitié. C’est au contraire plutôt cela qui peut briser l’imaginaire des enfants qui grandissent… Parce que son chalet, par ailleurs un peu petit, n’est pas très aux normes des maisons classiques…

C’est un gâchis d’énergie terrible que de devoir allumer tout le secteur pour faire fonctionner les décorations de Noël, qui là aussi, n’ont pas forcément beaucoup de rapport avec Noël…

Je relève pas mal d’emplacements vides cette année. Tu vois aussi des exposants que tu as déjà vu au salon de la gastronomie il y a trois semaines…

Néanmoins, les commerçants me disaient un peu mieux vendre cette année. Le faux-plafond pour conserver la chaleur donne une impression d’oppression assez désagréable.

L’Harmonie municipale manque, et pour le coup, cela nous aurait fait quelques chants de Noël.

Et est-ce qu’on parle des 14 000 euros pour payer la mère Noël qui en 5 minutes te dit qu’elle ne sait pas cuisiner pour inviter à acheter des plats préparés, puis qu’elle a cuisiné ce plat très compliqué la semaine dernière. Et puis la bande son…

Je ne dis pas qu’il faille refaire ce marché uniquement en extérieur et dans le froid de la rue du Mail. Mais cela avait quand même un peu plus de gueule…



2 commentaires

  1. Le marché de Noël tu as oublié l’absence du manège gratuit pour les enfants. Normal les gosses n’ont pas de carte d’électeur !
    Bernard BLANCHAUD : nous l’avons croisé au marché de Noël cette année. Il a pris avec un lui un semeur de zizanie et un parasite (qui était déjà sur la liste à SPICHER en 2014 et celle à MARSAUDON en 2008). J’en rigole d’avance des dégâts qu’il va produire sur sa liste sans qu’il puisse y faire quoi que ce soit !

    1. Parlerais-tu d’un certain Thierry CADOUX ? Celui que j’avais croisé en ayant été invité au fort de Bicêtre pour la saint-Gabriel, patron des transmetteurs des armées, alors que lui n’y avait pas été invité ? D’ailleurs, je ne l’avais pas vu pour la levée des couleurs. Juste pour le buffet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.