Nadège ACHTERGAËLE exclue de la liste des signataires des parapheurs en matière d’urbanisme

Publié par

Je fais suite à un commentaire de mon ami Jean-Marie CORBIN sur un précédent article : « Après la belle boulette de Nadège ACHTERGAËLE à 190 000 euros*, il semble que ce soit le maire Éric MEHLHORN qui ait repris l’urbanisme. »

Effectivement, avant, il y avait une ligne pour Nadège, dans la fiche de transmission des parapheurs, en tant qu’élue référente de l’urbanisme.

Et puis maintenant, on passe directement de la DGS au maire, et l’élue référente a dégagé.

Étonnant d’accorder un permis de construire alors qu’ils attendent une décision de Vinci. Il y avait une faille juridique avec l’article R.423-1 du code de l’Urbanisme, mais visiblement que personne ne l’a vue…

La question reste de savoir si Nadège se représentera avec MEHLHORN.

Si jusque-là, je pensais que oui ;

du fait que déjà trois des huit adjoints de MEHLHORN annoncent en privé qu’ils ne se représenteront pas, notamment parce que votre serviteur se fait un devoir de les pourrir numériquement, simplement en rappelant ce qu’ils votent, je pense que je ne suis plus certain de rien.

Et donc Nadège pourrait se tirer comme les autres, surtout en continuant d’être méprisée de la sorte… Plutôt, je ne comprends pas l’intérêt qu’elle se représente si c’est pour continuer à faire la potiche à côté du maire en conseil municipal…



Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.