À la visite du cimetière de la Martinière de Savigny-sur-Orge pour les journées du patrimoine 2019

Publié par

C’est par un dimanche pluvieux que nous nous sommes retrouvés à 4 pour parcourir le cimetière de la Martinière de Savigny-sur-Orge, dans une visite accélérée de 55 minutes.

Il y avait Laëtitia BETREMIEUX, responsable du service Archives – Documentation, Joëlle EUGÈNE, maire-adjointe déléguée à la Culture, une Savinienne et moi.


J’arrive, et je me fais engueuler parce que je ne me suis pas inscrit.

Ben oui, mais je ne savais pas encore mercredi ce que je faisais ce dimanche…

(Parce qu’il faut s’inscrire 5 jours avant !)

Je réponds avec insolence que c’est un lieu public !

Et de suite, Joëlle EUGÈNE, la plus dépitée possible, me répond : « Il n’y a pas de problème. »


Cette année, plusieurs personnes m’ont appelé pour me demander ce que la Commune organisait cette année…

Sincèrement, je ne comprends toujours pas pourquoi ils n’ont rien mis sur le site internet, mais uniquement sur Facebook, et encore plus de quinze jours avant, sans aucun rappel après !


Le fait que nous n’étions que 4 rendait juste tolérable les problèmes que j’avais soulevé les autres années : pas de mégaphone et des photos en format A4, que tu ne peux pas apprécier si on ne te les passe pas. Comme si cela était compliqué de les tirer en A3 et de les plastifier.

Force est de remarquer que Joëlle EUGÈNE a davantage laissé la parole à Laëtitia BETREMIEUX, que les interventions étaient un peu mieux préparées, écrivons plus fluides, et surtout que la maire-adjointe nous a (un peu) moins raconté sa vie, de ses anecdotes personnelles, qui passeraient d’ailleurs si elle employait l’impersonnel plutôt que de tout ramener à elle.


Et c’est surtout là qu’il faut dénoncer l’hypocrisie coutumière de la majorité municipale.

EUGÈNE nous a amené à un point de vue, qui sous un certain angle, et en faisant abstraction du décor, donne effectivement l’impression que Savigny est un petit village perdu dans la forêt, dont seule la pointe du clocher, et quelques toitures de belles maisons en meulière dépassent.

Et comble du comble, EUGÈNE qui nous sort qu’elle trouve que c’est émouvant que cent ans après, des commerces aient gardé leur vocation originelle.

Mais qui arrache les arbres à Savigny ? Mais qui détruit les meulières ? Mais qui construit des immeubles ?

Qui a démoli la clinique Vigier, la maison de la baronne STAFFE et l’école Buisson de 1883 ?

Qui imagine le quartier Gare sans les cafés et les commerces historiques ?

Je note d’ailleurs que si nos guides nous ont parlé de la boucherie de la Grande-rue, elles ont omis de nous dire qu’elle avait été remplacée par une boucherie halal.

Et en nous parlant de la baronne STAFFE, elles n’avaient évidemment pas de photos de sa maison dans l’ancienne avenue de la gare…


Pour le reste, cela demeurait une visite sympathique.

Mais si nos guides faisaient comme si je n’existais pas, et qu’elles ne m’ont jamais regardé à part au moment de partir ou montré leurs documents. Forcément, je n’étais pas inscrit…

Ah oui aussi, ce moment où juste après mon arrivée, EUGÈNE s’isole pour parler à Laëtitia BETREMIEUX, et certainement donner une consigne à mon encontre.

À réitérer néanmoins au cimetière Champagne (le cimetière du Plateau) ! En prenant en compte qu’il y aura plus à marcher.




3 commentaires

  1. salut Olivier, concernant la maison de la baronne STAFFE, tu as fais quelque chose pou la protéger ? Les travaux n’ont toujours pas commencé pou la nouvelle ecole Buisson, c’est un peu abusé d’avoir tout détruit aussi vite pour ne pas construire tout de suite derrière.
    Haaaaaa….. plus le temps passe, plus il y a des procédures, et plus ca merde !
    bonne soirée

    1. Je ne pouvais pas attaquer le permis de démolir, qui était carré juridiquement.
      Alors j’ai écrit au préfet, pour lui demander de raisonner MEHLHORN, ce qui n’a eu aucun effet…
      Fin de l’appel d’offre pour la reconstruction de Ferdinand-Buisson ce vendredi.

  2. Uniquement sur Facebook, et ceux qui n’ont pas Facebook, cet immonde « réseau social » gavé de publicités, peuvent aller se faire voir chez les grecs !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.