50 % moins bien que 33 % : la société SCOP Espace Ville prise en flagrant délit de malhonnêteté intellectuelle

Publié par

C’est le participatif juste pour dire qu’on fait du participatif, mais on en a quand même grave rien à foutre de ce que pensent les gens.

C’est bien d’ailleurs parce qu’ils sont des abrutis finis qu’on infantilise tout à souhait ; qu’on leur fait cocher des cases, mais attention, entre trois idées dont deux sont farfelues et une troisième à peine meilleure.

Et ô surprise, je ne m’y attendais vraiment pas, les gens ont choisi la troisième idée ; celle qui était fléchée et vers lesquels on les a poussés pendant l’atelier citoyen.

Ou pas… Et merde ; et là, comme les gens n’ont pas pris la bonne idée, on les aide légèrement, dans la restitution des résultats, à retrouver le bon chemin de la bonne idée raisonnable.

Et c’est ainsi que la réponse qui n’a obtenu que 1/3 d’avis favorables est verte…

Et que la réponse qui a obtenue 1/2 d’avis favorables est jaune !


Saviniens, réveillez-vous !

Bon, après, au niveau du public de la réunion de concertation du 17 novembre 2022, à part les conseillers municipaux de la majorité qui passaient leur temps à insulter la population, qui ne comprend rien à leur génie et à se répéter, comme un mantra, que la gauche n’avait rien fait pendant 15 mois, je pense que peu étaient dupes qu’il ne ressortirait rien de cette réunion et que Savigny continuera de se bétonner…


On pourrait sinon s’interroger sur la raison du pourquoi les habitants préfèrent du R+4+C à du R+3+C, donc des immeubles plus haut.

La réponse est simple : caser au plus vite et au mieux ce putain de logement social qui nous emmerde tous, en tant qu’il répond à une idéologie de la loi et non pas à un besoin exprimé comme tel…

Sinon, déjà on construirait 72 % de logement social, puisque 72 % des Franciliens y sont éligibles.

Et puis on ne ferait que du PLAI, puisque 90 % des demandes sont du PLAI.





Un commentaire

  1. « C’est bien d’ailleurs parce qu’ils sont des abrutis finis qu’on infantilise tout à souhait ; qu’on leur fait cocher des cases, mais attention, entre trois idées dont deux sont farfelues et une troisième à peine meilleure. » => Me concernant, un grand merci à Jean-Paul HUCHON président du CR IdF à l’époque de m’avoir éclairé (malgré lui) sur cette méthodologie scélérate. La thématique du débat portait alors sur les arrêts supplémentaires du RER-C. Je confirme 1) le scénario retenu était bien un scénario de merde. 2) les deux autres étaient encore bien pire (plus d’arrêts) !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.