Qatar : l’hypocrisie d’une transcription bien sélective de la charia dans le droit…

Publié par

Avez-vous pu passer à côté de cette information ?

Les rapports homosexuels ou les rapports sexuels hors-mariage, pendant la prochaine Coupe de monde de balle au pied, qui doit se dérouler au vilain petit Qatar, du 21 novembre au 18 décembre 2022, pourront être punis de sept ans de prison.

Au motif précis que la charia interdit la zina (les rapports sexuels illégaux : adultère, fornication, prostitution, viol, sodomie, inceste, bestialité…).

Pourtant, moi, dans ma charia, relativement aux zounates (ceux qui pratiquent la zina) il n’est pas écrit sept ans de prison, mais bien :

  • lapidation pour les hommes mariés ;
  • cent coups de fouet, un exil d’un an hors du pays (avec nécessité d’un repentir sincère pour pouvoir revenir) et un voile de honte, pour les hommes célibataires.

Par ailleurs, il est aussi écrit dans ma charia :

  • le mariage, c’est un homme musulman avec une femme musulmane, et à la rigueur une femme d’une religion du Livre, même si cela fait pleurer Dieu, mais comme les enfants seront forcément musulmans, alors Dieu se console ;
  • le mariage, c’est une femme musulmane avec un homme musulman, et puis c’est tout ! Par contre, si Monsieur veut devenir musulman et passer à la caisse, on peut s’arranger car Dieu est généreux. (À relever que la Tunisie a levé cette interdiction dans son droit seulement en 2017, mais que celle-ci est par exemple toujours appliquée au Maroc !)

Il faut encore savoir qu’au Qatar, outre qu’il faille se balader avec son certificat de mariage sur soi, la loi civile ne reconnaît comme mariage pour les non-musulmans que le mariage religieux chrétien, qu’il soit catholique, orthodoxe, copte, anglican…

Avec la plus grande hypocrisie encore, quand on sait de quoi il en relève, précisément en tant que le mariage catho autorise la disparité de culte…

Sur ce, je trouve vraiment hypocrite d’opposer la charia, pour justifier une mesure du code pénal, qui est effectivement d’inspiration chariatique, alors que la loi civile et la loi pénale qatarie s’en éloignent quand ça les arrange ; en l’occurrence, parce que l’économie est quand même bien contente de trouver des dhimmis, puis que s’il fallait réellement lapider tous les hommes musulmans adultères… Quoique la peine de mort soit encore pratiquée au Qatar !



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.