Si j’étais la Chine, je profiterais de la diversion ukrainienne pour envahir Taïwan…

Publié par

Six mois après le désastre afghan, l’Occident recherche une nouvelle humiliation, cette fois en Ukraine.

Si l’OTAN pour Organisation du traité de l’Atlantique-Nord avait un sens jusqu’à la chute de l’URSS, tel n’est plus le cas depuis 1991.

D’une part, parce que la vraie menace se trouve en Chine.

D’autre part, parce que la Russie ne représente plus une menace.

À quoi bon donc vouloir absolument intégrer l’Ukraine dans l’OTAN, sinon pour donner à POUTINE l’opportunité de se prétendre assiégé, et donc lui permettre d’accélérer son calendrier de reconstitution de l’URSS ?

Car davantage que la reconstruction de l’empire des Tsars de toutes les Russies, POUTINE, qui connaît son Histoire, sait que l’ethnie rus est originaire de Kiev, et il cherche juste à recréer une Russie la plus homogène possible, dans sa composante ethnique et culturelle, laquelle représente 18 % de la population ukrainienne.

Sur un plan géopolitique, aucun analyste ne voit autre chose qu’une victoire de la Russie.

L’Ukraine n’étant justement pas membre de l’OTAN, personne n’a aucune raison d’y intervenir, et ce ne sont pas les faibles forces de sécurité des Nations unies qui pourront sauver quoi que ce soit ; à peine ralentir la progression russe et augmenter le nombre de morts dans chaque camp.

Or, pendant que l’Occident s’affaire en Ukraine, il se prive de sa capacité d’intervention rapide en Asie.

Justement, si Taïwan peut résister, cela se compte en heures. Le temps que l’Occident puisse se déployer sur place.

En intervenant en Ukraine, il est certain que les États-Unis d’Amérique renoncent de fait à Taïwan car ils n’auront pas les moyens d’être sur deux fronts, surtout quand on voit les difficultés qu’ils ont à se mobiliser pour l’Ukraine, en vue d’une défaite dénoncée.

Réellement, si j’étais la Chine, je profiterais de l’intervention stupide et contre-productive des Occidentaux en Ukraine pour régler le problème de Taïwan une bonne fois pour toutes.

D’autant que c’est la victoire assurée par une attaque surprise qui serait socialement la plus acceptable pour le régime chinois et la survie de la pensée de XI.



Un commentaire

  1. On pourra dire ce qu’on veut du bilan de Trump, ce fut l’un des rares président des USA à ne pas avoir engagé de forces armées sur de nouveaux conflits.
    On sens très bien que ce sont les USA qui veulent l’escalade en Ukraine, la guerre chez les autres, c’est toujours plus confortable que de recevoir à domicile. Et la France, elle a été gâtée par ses « invités » sur un siècle et demi !
    Partir en conflit contre la Russie, c’est à partir de là où Napoléon et Hitler ont amorcé l’effondrement de leur empires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.