Propagande IZARD : pourquoi le candidat n’a-t-il pas demandé l’application de l’article R. 34 du code électoral ?

Publié par

Dans Actu Essonne, Alexis IZARD (LaREM) donne une énième version, différente des précédentes pour changer, de ce qui est arrivé à sa propagande électorale du second tour de la municipale partielle 2021.

Alors cette fois, c’est seulement 20 % de sa propagande qui aurait été tirée sur un mauvais papier, ce qui sous-tend donc que 80 % de sa propagande était conforme au niveau du grammage.

Or, que nous dit l’article R. 34 du code électoral, en son sixième alinéa ?

« Si un candidat, un binôme de candidats ou une liste de candidats remet à la commission de propagande moins de circulaires ou de bulletins de vote que les quantités prévues ci-dessus, il peut proposer une répartition de ses circulaires et bulletins de vote entre les électeurs. A défaut de proposition ou lorsque la commission le décide, les circulaires demeurent à la disposition du candidat et les bulletins de vote sont distribués dans les bureaux de vote, à l’appréciation de la commission, en tenant compte du nombre d’électeurs inscrits. »

==> Dès lors, pourquoi donc IZARD n’a-t-il pas fait distribuer les 80 % de propagande valide ?

La réponse, à mon avis, est toute simple : juste parce qu’il ne connaît pas les règles, et qu’il s’en fout.

Il y a une maxime latine qui dit :

« Nemo auditur propriam turpitudinem allegans »

Ici, on traduira « turpitudinem » par négligence, ce qui donne à peu près : « Personne ne peut alléguer sa propre négligence. »

IZARD est mou, IZARD est lâche. Il n’a aucune colonne vertébrale idéologique. Il éponge les éléments qui passent. Il ne fait rien d’autre que de la communication. Il n’intervient pas au Conseil municipal d’installation. Il se fait arnaquer mais il ne réagit pas… Il n’a aucune crédibilité… Il attend son tour.


J’ai hâte de lire le relevé de la commission de propagande, pour savoir ce qui est écrit dedans !

Peut-être, comme les LR le sous-entendent, que c’est vraiment IZARD qui a saboté sa propagande ?

En tout cas, avec MICHEL, ils font sacrément bien les acteurs pour être arrivés en panique à 14 heures 20 le jour de la mise sous pli, et feindre publiquement de découvrir le résultat.

Surtout que leur propagande n’ayant pas été expédiée par La Poste, ils ne peuvent légalement pas se la faire rembourser…

Donc ce serait une fraude vraiment bien montée où on leur donne de l’argent pour en perdre…




Un commentaire

  1. Pour ce qui est de la source d’information : Actu.fr (source Wikipedia)

    Actu.fr est un site web d’information lancé en 2017 par Publihebdos, une filiale du Groupe SIPA – Ouest-France.
    La plateforme réunit 88 journaux dont 77 hebdomadaires payants, 9 hebdomadaires gratuits et 2 mensuels gratuits implantés dans 17 départements répartis principalement dans le grand Ouest, les Hauts-de-France, l’Île-de-France et le grand Sud-Ouest (Nouvelle-Aquitaine, Occitanie).
    Elle s’étoffe ensuite de nouveaux titres. => ou écrit autrement, elle bouffe toutes les presses locales de chiens et chats écrasés en perte de vitesse (les gens s’arrêtent désormais pour laisser passer les animaux ?)

    Presse conformiste sans odeur sans saveur qui consacre, à ce que j’en ai lu, une part significative de ses articles à des annonces de répression routière à postériori et aux accidents de la route. Peut servir accessoirement, de source primaire d’information à des sites d’agrégation sélectifs comme fdesouche.com.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.