Nos propositions : une commission administrative d’hygiène et de salubrité pour diversifier le commerce de proximité

Publié par

D’un côté, on entend souvent les habitants qui trouvent qu’il y a trop de kébabs et d’épiceries devant lesquels les usagers se garent n’importe comment.

De l’autre, les politiques qui promettent d’installer des commerces précis à tels endroits, en infraction à la loi d’Allarde, sur la liberté de commerce.

Entre les deux, nous proposons que le préfet nous délégue légalement ses pouvoirs de police administrative en matière de commerces, pour à la fois, créer une pression forçant les établissements problématiques à respecter la tranquillité publique, à la limite d’essayer d’en décourager certains de s’installer et en même temps garantir l’hygiène et la sécurité et si nécessaire fermer ces commerces indélicats.

Sitôt qu’un tel établissement sera fermée, le service Commerce de la Commune, qui sera toujours à la recherche de nouveaux commerçants utiles aux habitants appuiera l’installation d’un nouveau commerce de proximité, pour lequel des solutions de stationnement à proximité seront pensées et proposées, notamment des arrêts minutes en forme d’épis devant chez eux quand c’est possible.


Dernière réunion publique avant le premier tour : ce jeudi 2 décembre 2021 dès 19 heures à la maison de quartier Éole, 1, place Les jardins de sainte-Thérèse.



 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.