Libre réponse au comparatif d’Alexis TEILLET, le bétonneur de Savigny

Publié par

Le candidat LR, Alexis TEILLET, s’est essayé de dresser un comparatif des politiques d’urbanisme des différents candidats à l’élection municipale partielle intégrale…

Si ce n’est pas malheureux d’avoir fait onze ans d’études de droit, sans manifestement jamais avoir ouvert le code de la construction et de l’habitat…

Alors nous concernant, Oui, comparé à lui qui est responsable de l’état dans lequel se trouve Savigny (adjoint au cadre de vie de 2016 à 2020) et qui veut donc construire 3 000 logements supplémentaires pour arriver aux 25 %, nous voulons arrêter les constructions d’immeubles pendant deux ans.

C’est légal, cela s’appelle le « sursis à statuer », et il le saurait s’il s’intéressait un peu aux débats autour du projet de loi décentralisation, différenciation et déconcentration et simplification, notamment aux amendements portés par son soutien la sénatrice Laure DARCOS, mais comme nous imaginons qu’il se fout du sujet…

Alors pourquoi ne plus rien faire pendant deux ans ?

Déjà pour absorber ce qui est en construction depuis 4 ans.

Ensuite, pour provoquer volontairement la carence, qui est la seule à pouvoir nous permettre de défendre, soit un étalement (lui écrit qu’il peut le faire en dehors de l’état de carence, c’est faux !), soit un allègement, soit un abandon, sinon une diminution de l’amende SRU.

Évidemment que les promoteurs vont faire la queue.

Sauf qu’ils ne pourront pas faire de recours puisque la loi nous autorise à attendre deux ans, renouvelable une troisième année, pour leur répondre.

Dès lors que nous ne serons pas en tort par cet aspect, le préfet ne pourra pas accorder les permis de construire de force ; et nous attaquerions tous les permis de construire qu’il accorderait si cela était vrai.

Quant à se préoccuper des lieux d’implantation et de l’architecture, on a vu ce que cela a donné sous le mandat précédent au cours duquel des bâtiments historiques ont disparu (maison de la baronne STAFFE, domaine de Courte-Rente, clinique Vigier, école Ferdinand-Buisson…)

Ce n’est donc pas de la démagogie mais bien un projet pensé de toute part.

On a vu ce que cela donnait quand les maires respectaient la loi ; et si on essayait un maire qui vous dit comment on va la contourner pour préserver Savigny !


Un commentaire

  1. « et si on essayait un maire qui vous dit comment on va la contourner pour préserver Savigny ! » => Les multinationales le sont devenues non pas en étant les plus performantes et en vendant de meilleurs produits que les concurrentes. Non, non, elles contournent la loi, elles appellent d’ailleurs cela de l’optimisation, les détracteurs (un peu jalaoux) de la fraude. On va bientôt savoir combien de saviniens croient à « l’optimisation urbanistique » selon Olivier VAGNEUX.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.