Les Républicains dans le déni de 2016-2017

Publié par

Avez-vous remarqué à quel point les républicains ont besoin de crier partout combien tout était mauvais en 2016-2017 et comment tout sera mieux en 2021-2022. Je pense au contraire, et pas seulement qu’à cause des sondages, que tout sera pire pour eux dans les mois à venir, alors que tout n’était pas si mauvais par le passé.

D’abord, parce qu’en 2016, la victoire de FILLON était incontestable chez LR. Il répondait à une aspiration d’une large majorité de la droite. Et ceux qui sont partis avec MACRON étaient réellement minoritaires ; sans compter tous ceux qui en sont revenus.

Ensuite, parce que FILLON avait réellement ses chances, et qu’il l’aurait certainement emporté sans les campagnes médiatiques à son endroit, et surtout la mise en examen, hyper précipitée, laquelle après les propos qu’il avait tenus, ne pouvait que lui être fatale.

Au demeurant, FILLON n’a pas perdu de beaucoup, et sa place au classement final reste très honorable, surtout après tout ce qu’il a dû traverser. Même si finalement, son électorat acquis, ne lui a en fait pas tellement tenu rigueur, mais cela a joué sur le marais.

Et puis le parti était tenu, par Nicolas SARKOZY, et à quelques exceptions près, il y a eu une fidélité, qui a fait que les gens qui n’aimaient pas FILLON ont quand même fait sa campagne et ont rapidement renoncé à ne pas respecter les résultats de la primaire.


Là, dans le meilleur des cas, le candidat LR sera 4e. Davantage 5e.

Aucun des thèmes défendus par LR ne porte dans le débat public. C’est globalement juste une course à qui supprimera le plus de fonctionnaires et le moratoire le plus fort sur l’immigration. Ils sont surtout en train de courir derrière ZEMMOUR.

Et puis nous voyons, et c’est davantage cela qui est inquiétant, que les perdants de la primaire ne feront pas la campagne du gagnant. PÉCRESSE ira se vendre à MACRON. BERTRAND lui, devrait bouder tout seul dans son coin. Et tous les amis de WAUQUIEZ qui sont derrière BARNIER re-disparaîtront, et il ne restera plus grand monde.

Car pourquoi donc PÉCRESSE et BERTRAND qui ne sont revenus dans le parti que par intérêt, y resteraient s’ils perdent ? C’est comme s’ils n’y étaient jamais rentrés, et c’est visiblement le message que les militants semblent se destiner à leur envoyer.

Mais un autre problème est que JACOB ne contrôle rien. Il n’a déjà pas été capable de propulser sa propre candidature… Aujourd’hui, les militants actifs restent du côté d’un WAUQUIEZ, qui n’a pas souhaité y aller, parce qu’il sait que LR se vautrera en 2022. Et ils feront tout pour emmerder JACOB, puisqu’ils ne croient de toute façon pas en 2022.


Je pense que LR est très mal barré pour 2022.

Je trouve donc très malvenu toutes ses critiques de 2016-2017 lorsqu’ils auraient pu se passer quelque chose.

Car pour le coup, en 2021-2022, il ne devrait vraiment rien se passer…

Pour autant, comme le PS, le parti devrait continuer d’exister localement, mais plus nationalement…



2 commentaires

  1. C’est globalement juste une course à qui supprimera le plus de fonctionnaires et le moratoire le plus fort sur l’immigration. => tu oublies du concours de celui ou celle qui proposera le départ le plus tardif à la retraite. L’électorat de LR qui est grandement constitué de retraités ferait mieux de méfier, d’ici à ce que les retraités les plus « jeunes » soient remis d’office au travail, il n’y a pas loin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.