Le fraudeur Alexis IZARD, qui dénonce les fraudes des autres, pris en flagrant délit, fraudant l’article L. 51 du code électoral !

Publié par

Ses fraudes de la campagne municipale de 2020 ne lui avaient visiblement pas suffi :

  • achat de voix, dont il demandait en plus le remboursement par l’État (cf décision de la Commission des comptes de campagne)
  • dons prohibés de personnes morales (cf décision de la Commission des comptes de campagne)
  • tentative ratée de se faire rembourser par l’État des dépenses indues (par exemple un repas pour lui et son équipe à 352 euros – cf décision de la Commission des comptes de campagne)
  • discordances de 11 % des signatures dans la liste d’émargement sur le seul bureau où il double son score par rapport à son résultat final (cf protestation électorale),
  • campagne électorale devant un bureau de vote avec distribution de bulletins de vote et intervention de la Police à la clé (cf le rapport de Police municipale)…

Et j’en passe !


Mais voilà que IZARD en invente déjà de nouvelles !

Avec ces galets peints, qui constituent une fraude à l’article L. 51 du code électoral, interdisant la propagande électorale d’affichage (à prendre au sens large du terme puisqu’il s’agit d’une disposition interprétative par le juge électoral) en dehors des espaces réglementairement autorisés.

Et disposés devant un grand nombre de commerçants de la Commune, sur le Boulevard ou encore dans la rue Mézard (Merci de continuer à m’envoyer tous vos signalements ! Des photos bien sûr, mais ramassez-les aussi s’il vous plaît pour conserver des preuves).


Les commerçants sont furieux par rapport à leurs clients !

On donne à penser qu’ils soutiennent un candidat malgré eux, alors qu’ils n’en partagent pas forcément les convictions, et en plus qu’ils utilisent leur commerce, en méconnaissance de l‘article L. 52-8 du code électoral, pour soutenir IZARD. Donc que ces commerçants fraudent également la loi électorale !


Les Saviniens sont mécontents par rapport à la pollution que ces « cailloux » constituent !

Plusieurs ont déjà été retrouvés dans les caniveaux. C’est clair qu’au niveau écologie, c’est pas top ; surtout quand ils auront bouché l’évacuation.

Bref, bad buzz pour IZARD, mais c’est vrai qu’au moins, pendant ce temps, on, moi le premier, parle de lui ! Maintenant, c’est bien de dire : « Je vote Alexis IZARD ». Mais pour quoi faire ? Pour qu’il continue de bétonner Savigny, puisque lui aussi veut respecter la règle SRU ?

Quand 60 % du budget d’investissement est monopolisé par les conséquences du bétonnage, nous ne devons et nous ne pouvons pas dire : on va, ne serait-ce que tendre, vers l’accomplissement de cet objectif inatteignable. Non, il faut arrêter purement et simplement ! Moi, je m’y engage !





Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.