Passe sanitaire obligatoire pour le forum des associations 2021 de Savigny-sur-Orge

Publié par

Plusieurs membres d’associations saviniennes m’ont écrit. Ils sont furieux après la mairie car ils craignent de voir beaucoup moins de monde et de ne pas faire le plein d’inscriptions.

Pour l’occasion, j’ai donc relu le décret qui est assez ambivalent mais surtout assez incohérent.

En fait, de ce que j’en comprends, le passe sanitaire est bien obligatoire pour le forum, PARCE QU’ON peut en contrôler les accès, dans la mesure où il n’y aura que deux portes d’accès.

Mais imaginons qu’il n’y aurait pas eu de grilles autour du COSOM, et alors l’obligation sautait, certainement parce que ce sont ces mêmes grilles qui retiennent le virus à l’intérieur de l’extérieur…

Du coup, qui dit contrôles dit files d’attente, donc possibilité d’autant plus forte de se contaminer puisque le masque n’est pas obligatoire, et ne sera pas porté, en tant que c’est à l’extérieur.

Et donc effet inverse de celui qui est recherché… Bravo, la bureaucratie française !


Pour ma part, ce sera sans moi, parce que je boycotte par principe les lieux où je pourrais aller mais dans lesquels le passe sanitaire est contrôlé.

(J’écris cela parce que je travaille avec des moines et que je devrais faire un déplacement professionnel de quelques jours en octobre dans une abbaye. Et que les religieux, qui n’ont de toute façon pas le droit de demander le passe sanitaire, m’ont demandé de me faire tester, tout en me précisant qu’ils n’en contrôleront pas le résultat. C’est du déclaratif. On se fait confiance. Dans ces conditions, je le ferai, parce que c’est de la responsabilité.)


Je boycotte, notamment du fait que, dans un état de droit, seules des forces assermentées sont habilitées à contrôler des personnes.

Gageons donc que DEFRÉMONT utilisera les forces assermentées de la Police municipale pour cela, parce que c’est vrai qu’elles n’ont absolument rien d’autre à faire ce jour-là.


Personnellement, je reste toujours très sceptique sur la pertinence du passe sanitaire en extérieur, puisque moins de 10 % des contaminations s’y produisent.

Plus largement, j’ai cru remarquer que les gens disposant du passe sanitaire s’affranchissent plus facilement des gestes barrières que les autres.

Or, quand tu regardes les dernières études israéliennes, et que tu vois que sur la moyenne des plus de 60 ans, le vaccin injecté il y a 8 mois n’est déjà plus efficace qu’à 16 % contre les formes graves, donc qu’on part sur deux rappels par an pour les plus fragiles, sans compter que l’immunité collective ne pourra donc jamais être acquise, je me demande si le vaccin est réellement un bon indicateur pour la délivrance de ce passe.

D’ailleurs, puisqu’on parle vaccin, je crois comprendre que les gouvernements commencent à imaginer qu’ils vont proposer le futur vaccin à ARN messager contre le SIDA à tout le monde, en prévention de la maladie puisque les essais se font sur des personnes saines ; tout comme ils essayent vainement de le faire avec le vaccin contre le papillomavirus, qui lui aussi n’a de raison d’être que pour les gens qui ont des comportements sexuels non protégés. Mais peut-être maintenant que les Français ont découvert l’hygiène ?




2 commentaires

  1. Le passe sanitaire n’est pas fait pour la santé publique, c’est juste un instrument de coercition, pour imposer un traitement biochimique dont les fabricants refusent eux-même la moindre responsabilité en cas d’effet dévastateur sur le long terme et dont une large majorité n’estimait ne pas en avoir besoin, il y a à peine 8 mois !

    1. J’ai lu l’avis de la Commission européenne qui se défausse pour la 3e dose : « Les doses de rappel ne figurent pas à l’heure actuelle dans les autorisations de mise sur le marché des vaccins contre le Covid-19 et n’ont pas encore fait l’objet d’une évaluation scientifique par l’Agence européenne des médicaments faute de données suffisantes. »

      Sinon, tu as un avis de la Haute autorité de santé qui a expressément demandé à CASTEX de ne commencer les 3e doses que fin septembre pour pouvoir les administrer en même temps que le vaccin contre la grippe saisonnière. Et CASTEX qui est tout content de commencer les 3e doses le 12 septembre, alors que pendant ce temps, on ne vaccine pas ledit Tiers-Monde, ce qui ne peut donc que favoriser l’émergence d’un nouveau variant dans ces pays.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.