Nadège ACHTERGAËLE sortie de la liste régionale LR ; la 4e ville de l’Essonne n’y est plus représentée…

Publié par

Si seulement c’était le seul fait qui devait nous étonner… Ils nous parlent encore tous de Jean MARSAUDON plus de douze ans après sa mort, mais ils s’imaginent que l’ancien président de la fédération RPR de l’Essonne n’aurait rien trouvé à redire que la 4e ville du Département ne soit même plus représentée sur une liste de 23 personnes…

Donc déjà je ne comprends pas pourquoi la liste est conduite par Robin REDA, alors qu’en application de l’article LO 141 du code électoral, relatif au non cumul des mandats, il devra démissionner soit de ce poste soit du Conseil municipal de Juvisy s’il est élu (et je le vois mal quitter Juvisy*). D’autant qu’il a déjà démissionné de la Région à son élection comme député.

*J’écris cela, mais vous connaissez la rumeur persistante que REDA, maintenant qu’il a fait élire sa femme à Juvisy, voudrait se faire élire à Savigny pour organiser la fusion des deux communes et devenir ensuite maire, quand il ne serait plus député, de la super-commune de 50 000 habitants. Donc dans cette hypothèse, oui, c’est en fait quand même possible !

Et puis aussi pourquoi des personnes comme Aurélie GROS, la fille de son papa maire à qui tous les pontes de LR sont allés remettre une médaille récemment, qui ont démissionné du Conseil régional pendant la mandature, il y a moins d’un an puisque c’est ce qui a permis que ACHTERGAËLE soit élue, osent se présenter à nouveau sur cette liste. Bonjour le respect !

Donc cela semble être la fin définitive de la carrière politique de Nadège ACHTERGAËLE, qui a pourtant joué le jeu à la Région (il faut dire que c’est quand même indemnisé 2700 euros brut par mois), et qui devait certainement vouloir tout arrêter pour se retrouver ainsi écartée par son ami RÉDA qui aura par contre placé son suppléant le maire de Viry en position éligible…



 

Un commentaire

  1. En étant pas présente sur la liste MEHLHORN, elle avait déjà tiré un trait sur sa carrière politique.
    Et pourtant Nadège et Robin étaient super copains en 2012-2013 quand ils assistaient distraitement** aux cours* dispensés par DUROVRAY et VILLAIN dans le château DASSAULT à Corbeil.
    *Le thème de la formation s’appelait « Majoritaires demain ». Quand tu vois ce qu’ils en ont fait …
    ** On était toi et moi dans la salle, au fond, alors que nous nous écoutions, eux deux, à l’avant dernier rang, étaient plutôt préoccupés par leur smartphones.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.