Sur le documentaire « Les Damnés de la Commune » (Arte) de Raphaël MEYSSAN

Publié par

Pour les 150 ans de la Commune de Paris, Arte diffuse ce mardi 23 mars 2021 le documentaire « Les Damnés de la Commune » de Raphaël MEYSSAN.

Participent aux voix tout ce que le monde du spectacle français compte de gauchistes bienpensants disponibles et désireux de se montrer sous l’image de gentils communistes égalitaires avant les ravages du léninisme et du stalinisme. Mais c’est raté !

C’est un documentaire largement subjectif, qui passe sous silence les exactions de la Commune (du style ce n’est qu’une juste vengeance qu’ils fusillent trois otages versaillais, tous les prêtres étant par nature des versaillais, contre l’assassinat d’un otage fédéré, et puis de toute façon, la narratrice n’est pas d’accord), et qui présente comme acquis social durable les réformes d’un régime qui a duré 72 jours, et dont l’application uniforme, réelle et sérieuse n’est pas démontrée.

Est reprise la thèse marxiste, assez largement abandonnée par les historiens, selon laquelle la guerre contre la Prusse de 1870 est un complot contre les peuples pour détourner l’attention des Français qui souffrent. C’est une composante mais pas la seule et pas la majoritaire.

C’est amusant que l’extrême-gauche de 2021 cherche à récupérer ce moment, même s’il est la seule victoire de l’extrême-gauche à une élection, en tant que la Commune, si éclairée était-elle, ne donnait pas le droit de vote aux femmes (ce qui n’est pas très féministe).

La narration souffre de quelques faiblesses. Un coup, les Parisiens meurent de faim. Le lendemain, ils ont du pain et du vin à offrir aux soldats versaillais pour les accueillir.

Il y a de très jolies illustrations, mais un abus caractérisé du violon pour installer de grands moments de pathos (les vilains Versaillais qui tuent de gentils enfants innocents).

Pour m’être intéressé au sujet, je n’ai sincèrement rien d’appris d’autre que l’existence d’une offre de paix qui a été formulée par des francs-maçons et qui a échouée.

Ah, si quand même, j’ai découvert que le colonialiste Jules FERRY avait fait tiré sur le peuple le premier jour de la Commune…

On prend quand même bien conscience que la France n’est devenue républicaine, que parce qu’à Paris, se trouvait une majorité de républicains, ce qui n’était pas le cas du reste de la France. On se rend bien compte aussi que le Parisien de 1870-1871 est à l’image du Français moyen de 2020-2021 : un gueulard.

Alors se souvenir de la Commune de Paris oui, mais pas comme cela !




2 commentaires

  1. Assez d’accord dans l’ensemble ! Qui est responsable de l’origine de la guerre de 1870…et donc de 14-18 puis de 39-45…: Eugénie de Montijo, impératrice des français qui poussa Napoléon III à la guerre, lui qui ne la souhaitait absolument pas ! Ce dernier a été victime de sa femme et est la grande victime de cette guerre car il aimait vraiment le peuple français et les avancées sociales furent très importante sous son règne. En réalité 70-71 et ses suites sont des drames dont nous ne nous sommes toujours pas remis…La commune est tout de même une révolte populaire brouillonne contre une bourgeoisie prévaricatrice… Les Thiers et autres Gallifet…qui sont des criminels sans scrupules, ce qui n’excuse absolument pas les crimes inutiles de la « commune », mais ils avaient « la rage » devant ces canailles…

    1. Sur la guerre de 1870, on nous dira aussi qu’il s’agit d’une revanche prussienne de 1806, elle-même revanche de 1792. En fait, nous en revenons toujours à la Révolution française qui marque réellement une cassure dans l’Histoire européenne.

      A posteriori, une erreur des vainqueurs de 1918 fut de ne pas démembrer l’Allemagne pour isoler sa composante prussienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.