Droit de suite : de la responsabilité du maire de Savigny-sur-Orge dans l’évacuation des déchets de chantier

Publié par

Je fais suite à mon article de samedi sur les dépôts sauvages des déchets de chantier du 2/4 rue des abricotiers.

Un premier élément intéressant est que les preuves accablantes retrouvées sur place mettent dans la sauce un ancien responsable du Parti de gauche à Savigny…

C’est très instructif parce qu’il y a donc l’écologie selon MÉLENCHON et puis la pratique par les mêmes militants de MÉLENCHON…


Un deuxième élément est qu’un arrêté du maire prévoit expressément que l’autorité municipale peut demander copie des bordereaux d’élimination des déchets.

Mais nul doute que DEFRÉMONT est trop occupé à piquer des crises de colère contre moi dans son bureau pour s’intéresser à ce sujet. Il n’a déjà plus de vie de famille !



Ce qui est amusant, dans le même temps, est que les Saviniens, y compris les abrutis de gauche qui croyaient voter pour un maire écolo, qui ne peut forcément provenir que de EELV, continuent de pleurer contre le bétonnage sur le Facebook de Bernard BLANCHAUD.

Ils trouvent naturellement scandaleux le projet de DEFRÉMONT de répartir les constructions en zone pavillonnaire, là où ils n’avaient aucun problème quand MEHLHORN voulait concentrer ces constructions sur les grands axes et dans certains quartiers…

Et ils veulent maintenant sauver Savigny à coup de pétition ! Et ça raconte plein de conneries. Et les anciens soutiens de MEHLHORN qui tout à coup ne veulent plus qu’on construise après avoir fait campagne en prétextant qu’on ne pouvait pas faire autrement…

De toute façon, ils savent tous ce qu’il faut faire parce qu’ils sont 37 000 docteurs en urbanisme. Puis ce sont les mêmes putes qui font de grands discours et s’écrasent bien platement le jour où on les menace d’une amende. Où sont les actes ?


Pendant ce temps, je reste bien seul à faire la seule chose utile et efficace pour limiter les constructions : faire annuler la modification du PLU qui prescrit la construction de 4000 logements supplémentaires sous ce mandat.

Mais comme ils sont bien incapables de le comprendre. En attendant, la liste des Saviniens, qui m’ont proposé leur aide dans ce combat, hormis mes soutiens et électeurs, est facile à établir : zéro. Alors ils peuvent bien maintenant essayer de tout réinventer.




Un commentaire

  1. Ça leur fera les pieds à ses abrutis de laisser trainer des traces partout. Ça me fait penser à l’enquête du journaliste d’investigation Jean Montaldo qui avait fait les poubelles trainant devant le siège du PCF à la suite d’une grève dure des éboueurs ! Une vraie mine d’or sur les finances occultes des communistes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.